Vague de rénovations dans les vieux centres commerciaux 

le
0
De plus en plus de centres commerciaux sont refaits de A à Z.

Les clients du centre commercial Valentine à Marseille, créé en 1970, risquent de ne pas reconnaître le lieu où ils font régulièrement leurs courses. Inaugurée mercredi dans sa nouvelle configuration, cette destination shopping exploitée par Mercyalis a changé d'aspect : le bâtiment n'est plus en aluminium, mais en bois et en pierre sèche ; au sol, le parquet a remplacé le carrelage. Surtout, la superficie de l'hypermarché Géant Casino a été réduite (14.300 m2 au lieu de 17 500 m2) alors que la galerie commerciale était agrandie (11.000 m2 au lieu de 4 800 m2). Du coup, les enseignes de prêt-à-porter H & M, IKKS et Morgan sont venues s'installer.

Restructuration, rénovation... suivant les sites, les termes diffèrent mais le phénomène est identique : de plus en plus de centres commerciaux sont refaits de A à Z. «5 % du parc, soit 35 à 40 unités, est rénové chaque année», estime Jean-Michel Silberstein, délégué général du CNCC (C

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant