Vague de mobilisation pour le retrait du timbre «Femen»

le
0

Libres-penseurs et croyants de toutes confessions protestent contre une « atteinte aux valeurs républicaines ».

Depuis quelques jours, la colère monte contre le timbre «Femen» et la riposte s'organise jusque sur le terrain juridique. Comment la Marianne, illustrée par les traits de Inna Shevchenko, la chef de file des Femen en France, dont le procès s'ouvre le 19 février devant le tribunal correctionnel de Paris, peut-elle symboliser la République laïque et incarner ses valeurs de respect et de tolérance quand «cette militante prône à tous crins une idéologie extrémiste, profère des messages de haine, appelle au désordre social, profane des lieux du patrimoine et commet des actes terroristes?», s'interrogent des opposants au nouveau timbre. Jeudi, une Femen a lancé un cocktail Molotov sur l'ambassade russe à Berlin.

Libres-penseurs défendant d'arrache-pied la laïcité ou croyants de différentes religions, individuellement ou en groupe, des citoyens de tou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant