Vague d'OPA dans les SSII et les logiciels : quelles valeurs acheter ?

le
2
crédit photo: Atos
crédit photo: Atos
Selon Bryan Garnier, le marché des fusions acquisitions pour le secteur Informatique est devenu plus actif dans le monde depuis le début de l'année. Ainsi, au premier semestre 2014, cinq opérations ont dépassé 1 milliard de dollars contre une seule un an plus tôt.   (lerevenu.com) - Le courtier évoque plusieurs catalyseurs encourageant les rapprochements: le renforcement des grands acteurs du logiciel dans le cloud pour répondre aux besoins croissants des clients, la pression sur les coûts de la part des clients dans les services informatiques et leur besoin d'une « massification » des prestations, qui se traduit par une plus grande industrialisation, davantage d'offshore et un investissement croissant en technologies.   Dans les logiciels, les multiples d'acquisition en valeur d'entreprise (capitalisation plus dette nette) approchent 10 fois le chiffre d'affaires pour une entreprise présente dans le cloud. Les éditeurs plus classiques sont valorisés entre 2 et 5 fois les ventes et entre 25 et 50 fois le résultat opérationnel (ebit). Enfin, des sociétés plus matures comme BMC Software ou Misys, à forte récurrence de l'activité et marge élevée, ont été rachetées par des fonds à moins de 3 fois les ventes, entre 9 et 13 fois l'ebit.       Des cibles existent dans le cloud selon Bryan Garnier : Concur Technologies, ServiceNow, DealerTrack, Realpage, Cvent, Marketo, Jive Software, Callidus, etc. L'acquisition de concurrents directs est

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SuRaCtA le dimanche 6 juil 2014 à 11:35

    Le big four aussi..

  • M5124785 le dimanche 6 juil 2014 à 11:13

    les banques aiment les fusions acquisitions, elles se font du blé