Vágner Love, pour quoi faire ?

le
0

El Shaarawy bazardé, Falcao laissé en déprime à Chelsea, Lacina Traoré et Guido Carrillo maladroits, Monaco va finalement confier les clés de son attaque à Vágner Love, 31 ans, qui vient de résilier son contrat aux Corinthians.

  • Pour mettre des buts

    C'est peut-être un détail pour vous, mais pour Monaco, ça veut dire beaucoup. Depuis le départ d'Anthony Martial pour Manchester United début septembre, Monaco tente de trouver les ficelles avec la triplette Guido Carrillo, Lacina Traoré et Stephan El Shaarawy. Et c'est triste. Les trois garçons n'ont marqué que trois buts depuis la première journée. Pis, à Monaco le meilleur buteur du club en championnat est un défenseur, Fabinho, avec quatre réalisations. Quatre penaltys. Il y a donc urgence. Toujours menacé par le fair-play financier, Monaco ne pouvait pas se permettre de folies financières. Il fallait un joueur apte, efficace et expérimenté. Un temps envisagé, le retour de prêt de Falcao ne se fera pas. Blessé depuis novembre, le Colombien ne devrait pas rejouer avant le mois de mars. Dossier trop galère, d'où la piste Vágner Love. Le Brésilien a 31 ans et plante encore des pions (15 buts en 2015 avec les Corinthians). Mieux, il vient de résilier son contrat avec l'ancien club de Ronaldo et ne coûte pas très cher (on parle d'une opération à 3 millions d'euros pour un contrat jusqu'en 2018). Auteur de plus de 120 buts sous le maillot du CSKA Moscou, le meilleur buteur du championnat russe 2008 a passé sa vie à planter des caramels. À Monaco, on a besoin d'un mec capable, sur un pas, de trouver les ficelles. Malgré une réputation sulfureuse et un goût prononcé pour la fête, Vágner Love est un buteur confirmé. Un élément indispensable pour une équipe qui veut absolument terminer deuxième de Ligue 1, l'unique objectif du club cette saison.


  • Pour apporter son expérience

    Le CV de Vágner Love est loin d'être dégueulasse : deux Copa América avec le Brésil, trois titres de champion de Russie avec le CSKA Moscou, 5 Coupes de Russie, une Coupe de l'UEFA et un titre de champion du Brésil avec Corinthians. Bref, Vágner Love sait ce que le mot "gagner" veut dire. Et dans une équipe monégasque très jeune, un mec qui a passé la dernière décennie à garnir sa cheminée de médailles ne…




  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant