Vacances scolaires : attention aux calendriers erronés !

le
0
Vacances scolaires : attention aux calendriers erronés !
Vacances scolaires : attention aux calendriers erronés !

Qu'est-ce qu'on fait pour les vacances ? A cette question récurrente, on joint généralement le geste d'ouvrir son planning, pour vérifier les dates des congés scolaires. Mais attention : cette année, de nombreux calendriers sont faux, et pas seulement les agendas des enfants qui couvrent des périodes de septembre à septembre. Une partie des mémos distribués dans les entreprises, correspondant à l'année civile, de janvier à décembre 2016, comporte eux aussi des coquilles, et pas des moindres. « J'ai posé une semaine du 2 au 8 mai en me basant sur mon calendrier au bureau, raconte ainsi Marc, papa parisien, en étant persuadé d'être avec mes fils. En fait, je dois la faire changer car ils seront en vacances une semaine avant ! »

Pourquoi des erreurs ? Pour une question... de calendrier ! Le ministère de l'Education nationale, qui fixe tous les trois ans, après une concertation, les dates des congés annuels, a pris de court les éditeurs en rendant ses arbitrages fin avril. Une grande partie des agendas était déjà en rayons ou prêts à partir, y compris ceux de l'année ne commençant qu'en janvier car, généralement, ces articles de papeterie sont mis sous presse très longtemps à l'avance, jusqu'à un an.

Les congés de printemps ont été avancés d'une semaine

Pour ces vacances d'hiver, qui ont débuté dans un tiers du pays et pointent le bout de leur nez ailleurs, les dates sont les bonnes. Mais le zonage est faux : les modifications des catégories A, B et C, décidées par le ministère en avril pour prendre en compte la réforme territoriale, n'ont pas été répercutées dans une partie des calendriers. Une épine supplémentaire dans le pied de ces familles TGV dont les enfants ou les parents naviguent entre deux régions et qui doivent jongler entre plusieurs espaces-temps... Retenez que les académies de Bordeaux, Besançon, Dijon, Limoges et Poitiers ont basculé en zone A. Caen, Nancy-Metz, Nantes et Rennes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant