Vacances en Grèce : emportez de l'argent liquide et...des médicaments !

le , mis à jour à 00:23
0
Vacances en Grèce : emportez de l'argent liquide et...des médicaments !
Vacances en Grèce : emportez de l'argent liquide et...des médicaments !

L'an passé, 1,4 million de Français avaient visité la Grèce, 18 % de plus qu’en 2013. Ils devraient être 10 % de plus cette année, selon des chiffres de l'Office du tourisme grec publiés par le journal «La Croix», des chiffres qui pourraient toutefois être revus à la baisse (lire ci-dessous). Si vous compter vous rendre à Athènes ou dans le Péloponnèse et a fortiori dans les îles, mieux vaut avoir des espèces sonnantes et trébuchantes en poche suffisantes pour régler votre séjour et vos achats. C'est ce que conseille le ministère français des Affaires étrangères dans une note aux voyageurs qu'il a publiée sur son site.  Un conseil d'autant plus avisé que le gouvernement grec a annoncé mercredi soir que les banques resteront fermées au moins jusqu'à lundi.

«Même si la mesure de réduction du plafond journalier de retrait aux distributeurs automatiques de billets ne s’applique pas aux cartes bancaires émises hors de Grèce, en raison des risques actuels d’attente aux distributeurs automatiques de billets, voire d’interruption momentanée du service de certains d’entre eux, il est recommandé aux touristes se rendant en Grèce de se munir d’espèces suffisantes», conseille le Quai d'Orsay. Pour cela, il est recommandé de faire la demande d'espèces 48 au préalable auprès de sa banque.

Prépayer son séjour

De nombreux hôteliers et restaurateurs demandent à être payé en liquide. Si vous souhaitez néanmoins payer par carte bancaire, «il est dès lors conseillé de vérifier au préalable que le vendeur accepte les règlements par carte bancaire », a averti, mercredi 8 juillet, le quai d’Orsay. «Il peut être aussi avisé, lorsque cela est possible, de prépayer les séjours et nuitées avant le départ et de se munir de plusieurs cartes de crédit », ajoute le ministère.

Emporter ses médicaments

«Les stocks de médicaments et de matériel médical ayant tendance à s’épuiser dans les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant