Vacances des ministres : «Reposez-vous !», intime Valls

le
4
Vacances des ministres : «Reposez-vous !», intime Valls
Vacances des ministres : «Reposez-vous !», intime Valls

«Si on peut éviter d'avoir des zombies à la rentrée de septembre, c'est aussi bien.» La phrase, prêtée par Europe 1 à un conseiller de Matignon, ne manque pas de sel. Mais elle justifie bien la consigne qu'aurait donnée Manuel Valls à ses ministres, cette année, pour les vacances : «Reposez-vous !».

Les membres du gouvernement termineraient-ils sur les rotules ? Ils sont, en tout cas, invités à «déconnecter», à «essayer de vraiment profiter de leurs congés». Une philosophie qui tranche avec la consigne donnée l'an dernier par François Hollande. Le président avait alors demandé à ses ministres de sortir, de se montrer sur le terrain.

Mais la déconnexion a ses limites. Comme l'an dernier, les ministres doivent être joignables en permanence et séjourner à deux heures de Paris maximum, selon la radio qui indique qu'une note est arrivée dans les ministères la semaine dernière. Une injonction qui ne concerne pas Christiane Taubira : selon «Metro», qui cite un de ses collaborateurs, la garde des Sceaux «a une sorte de dérogation, comme tous les ans pour retourner voir sa famille» en Guyane. Si préférence doit être donnée à la métropole, d'autres ministres devraient néanmoins choisir l'étranger, comme Benoît Hamon qui aurait choisi la Crète et Laurent Fabius qui partira en Tunisie.

VIDEO. Fabius promet de passer ses vacances en Tunisie

Des congés néanmoins rétrécis

La plupart devraient cependant séjourner en France : Manuel Valls en Provence, Laurence Rossignol en Vendée, Jean-Yves Le Drian et Stéphane Le Foll en Bretagne, Najat Vallaud-Belkacem dans les Landes et Marisol Touraine en Bourgogne.

Quant à François Hollande, il pourrait prendre une «vraie semaine», dans «le sud de la France», entre le 5 et le 15 août, explique Europe 1. Les ministres devront, eux, partir entre le 4 et le 18 août. Ils auront droit alors à 14 jours maximum de congés, soit deux de moins qu'en 2013 et six ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le mardi 8 juil 2014 à 15:52

    La durée de leurs congés est celle de tous ceux qui exercent un vrai métier. Pas de quoi s'émerveiller.

  • ppetitj le mardi 8 juil 2014 à 15:10

    Ha, parce qu'ils étaient au travail...

  • sbroker le mardi 8 juil 2014 à 13:30

    on va s'ennuyer sans eux...

  • dhote le mardi 8 juil 2014 à 13:16

    Que va devenir la France si tous les ministres sont en vacances!!!