Vacances des ministres : elles font «partie du besoin de chacun» estime Ayrault

le
7
Vacances des ministres : elles font «partie du besoin de chacun» estime Ayrault
Vacances des ministres : elles font «partie du besoin de chacun» estime Ayrault

Ils en rêvaient depuis des mois mais il convient de ne pas le dire trop fort : les ministres sont en vacances depuis ce vendredi matin, après un dernier conseil des ministres au palais de l'Elysée. D'ici le séminaire gouvernemental du 19 août, l'exécutif a deux petites semaines pour buller. Mais attention, pas trop loin de Paris et pas sans emporter ses dossiers. Marqué par les critiques nées l'été dernier quand lui et Jean-Marc Ayrault s'étaient vu reprocher de partir en vacances à peine arrivés au pouvoir, le chef de l'Etat met cette année la pression sur les membres du gouvernement. Les ministres, qui se disent «joignables et mobilisables», devront notamment réaliser «une note sur notre stratégie à horizon 2025», à la demande du président de la République.

Jean-Marc Ayrault : «Les vacances, ça fait partie du besoin de chacun, de se ressourcer, de se remettre en forme», estime le Premier ministre qui précise toutefois qu'il restera aux aguets pendant sa semaine de congés. «Quand on dirige l'Etat, c'est le cas du président, c'est le cas du Premier ministre évidemment, on est en permanence en vigilance et attentif à tout ce qui se passe dans le pays». Refusant de donner des détails sur son lieu de vacances, Jean-Marc Ayrault qui possède une maison dans le Morbihan, a simplement confié avoir besoin «d'un peu d'intimité familiale». Il sera de retour aux affaires dès le 12 août, quand François Hollande et sa compagne Valérie Trierweiler partiront à leur tour pour une semaine.

Geneviève Fioraso : «On n'est pas là pour se reposer». Pour la ministre de l'Enseignement supérieur, «ça fait partie du contrat ! On a quand même la chance de pouvoir prendre des décisions pour le pays. On n'est pas là pour se repose r! C'est un peu pénible pour les proches mais il faut s'y faire», a-t-elle tranché vendredi au micro de BFM TV. Et Geneviève Fioraso de plaisanter : «Je vais quand même voir ma ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 2 aout 2013 à 17:36

    Ah sûr qu'ils doivent être fatigués d'avoir imaginé autant de co..ies depuis 15 mois, faut reprendre des force pour les 11 mois à venir : vote des étrangers, augmentation de la fiscalité, non-réforme des retraites, embauches de fonctionnaires supplémentaires, leur pauvre tête est pleine de chimères qui devraient être traitées en psychiatrie.

  • j.delan le vendredi 2 aout 2013 à 17:30

    Horizon 2025, ils rêvent ou sont devenus fous, mais qu'ont-ils faits depuis un an qui soit vraiment utile au redressement du pays : quelques hochets (soufflés par P BERGE) et qui concernent quelques dizaines de milliers de bobos germanopratins : TOUS les étrangers pleurent....de RIRE

  • M2766070 le vendredi 2 aout 2013 à 17:27

    vont faire le plein de réflexion bydon chez bedaus fils, il est tellement bett

  • mlaure13 le vendredi 2 aout 2013 à 17:25

    ...et le repris de justice, le Désir du PS, il en prend des vacances ?.. il est en train de trinquer aves p-s-d-i...f-r-e-d...d-u-f-o-u-r et Cie !...

  • miez1804 le vendredi 2 aout 2013 à 16:29

    C'est vraiment fatigant de debiter les co.nn.eries comme ils le font, il faut bien faire une pause!

  • dhote le vendredi 2 aout 2013 à 15:11

    Si elles perdent leur place la Belkacem pourra se recycler dans une agence de voyage quant à Fioraso..je sèche!!

  • Breizhll le vendredi 2 aout 2013 à 13:53

    Alors la, c'est complètement crétin comme remarque. Tout le monde sait que l'organisme a ses limités, y compris le cerveau. Fioraso et Vallaud-Belkacem sont sans doute de nature surhumaine ou peut être tout simplement des faillots de 1er rang, histoire de garder sa place bien au chaud le plus longtemps possible... Vaut mieux t-il des ministres complètement cramés ou frais et reposé...