Vacances de Noël : les Français préfèrent l'étranger à la montagne

le
2
Vacances de Noël : les Français préfèrent l'étranger à la montagne
Vacances de Noël : les Français préfèrent l'étranger à la montagne

La plage plutôt que la montagne. Le portefeuille gouverne les envies de vacances des Français à l'approche de Noël : ils prévoient moins de neige au programme, mais rêvent de destinations lointaines grâce à la baisse des prix des billets d'avions et des séjours hôteliers, selon plusieurs études.

Un Français sur cinq a prévu de partir au ski sur l'ensemble de l'hiver, selon une étude du site voyagermoinscher.com, menée par OpinionWay (*).

Ceux qui partent affûtent leur matériel, mais aussi leur budget sports d'hiver. Trois quarts d'entre eux ne prendront la direction des sommets qu'une semaine ou moins et un quart prévoient de réduire leur budget, précise le sondage. Ils seront également un quart à profiter des pistes avec un budget limité à 250 euros par personne, somme qui restreint les destinations à quelques stations de moyenne altitude.

Les tarifs des vacances diminuent

Bonne nouvelle cependant pour ceux qui se serrent la ceinture sans renoncer à partir : les tarifs des vacances diminuent, selon une étude de liligo.com, qui a observé les consultations de ses internautes français. Le prix moyen des billets d'avions a ainsi diminué de 7%, soit 87 euros par rapport à 2012, selon le moteur de recherche de voyages. Cette baisse affecte particulièrement les vols moyen-courrier (vers l'Europe ou le Maghreb depuis la France). Les séjours consultés sur le site voient également leur prix moyen fondre de 7%, soit 68 euros par rapport à 2012. Cette baisse est particulièrement marquée pour les séjours à courte distance.

Avec des prix en baisse, les Français n'hésitent pas à rêver d'horizons lointains. L'envol vers New York est ainsi encore une fois le plus prisé sur liligo.com et la ville se classe au troisième rang des séjours les plus consultés. Les Français rêvent de grandes métropoles, de beaux bâtiments et ne renient pas le patrimoine culturel à Noël. Florence et Vienne enregistrent une forte ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 11 déc 2013 à 11:02

    Rien que pour le plaisir de ne rien donner à ces foutus politiciens français est un motif suffisant à dépenser son argent à l'étranger. Demandez aux immigrés où ils dépensent l'aide sociale ???????

  • M2280901 le mercredi 11 déc 2013 à 09:27

    quelques sous à mettre à l'abri des racketteurs socialos