V.Lavenu : " Des exemples pour la société "

le
0
V.Lavenu : " Des exemples pour la société "
V.Lavenu : " Des exemples pour la société "
Très fier de ses protégés, le manager d'AG2R La Mondiale a pris le temps de faire un bilan très satisfaisant du Tour de France. Plus que la deuxième place de Péraud et l'éclosion de Bardet, Vincent Lavenu veut retenir la prestation d'ensemble de ses coureurs.

Samedi, à l'arrivée de Jean-Christophe Péraud à Périgueux, il fut l'un des premiers à le serrer dans ses bras et à l'embrasser. Vincent Lavenu récolte les fruits d'un long travail entamé il y a plus de vingt ans avec la formation Casino. Alors le podium de son leader, il le vit comme une récompense. Une consécration même. « C'est sûr, Quintana n'était pas là, Froome et Contador sont tombés, c'est la réalité. On est très heureux des circonstances, mais la performance physique existe, elle est réelle. La place, elle sera marquée sur le palmarès », a confié Lavenu à nos confrères de France TV Sport.

« Monter sur le podium avec l'ensemble de l'équipe, c'est fort »

Au-delà de la performance individuelle de Péraud mais aussi de Romain Bardet, sixième pour son second Tour de France, Vincent Lavenu est fier d'être monté sur le podium des Champs-Elysées avec l'ensemble de ses hommes, vainqueurs du classement par équipes. « Quand on vient sur un grand Tour, c'est d'abord pour faire le classement général. Mais c'est vrai que le classement par équipes nous a toujours titillé. On est bien organisé pour ce type de résultat, on l'avait gagné sur le Giro mais jamais sur le Tour de France. Là, monter sur le podium des Champs-Elysées avec l'ensemble de l'équipe, c'est fort. Ça démontre un gros travail, un gros collectif, une grosse solidarité. Ce sont des valeurs qu'on prône au sein de l'équipe. Les deux leaders ont assuré tous les jours, dans toutes les étapes de montagne, et on a toujours eu un coureur qui s'est concentré derrière : on doit beaucoup à Ben Gastauer, mais aussi à Christophe Riblon et Mikaël Cherel. » 

« Pinot et Bardet montrent la voie »

Interrogé sur la montée en puissance de la nouvelle génération française, le manager d'AG2R La Mondiale a loué les qualités de Thibaut Pinot et Romain Bardet, en qui il veut croire pour les années à venir. « On récolte les fruits d'un grand travail et ça se ressent au plus haut niveau international.  La France a la chance d'avoir deux athlètes en devenir comme Thibaut et Romain. Ils montrent la voie. Ils ont un gros niveau physique, ils sont décomplexés et n'ont peur de personne. Ça va créer une émulation, et il va forcément y avoir un troisième, voire un quatrième coureur qui va arriver d'ici peu. La nation France du cyclisme est en train de reprendre une jolie part. C'est encourageant pour tout le monde : les clubs, les régions qui se battent. Il y aura plus d'adhérents. Ces jeunes sont pour moi des exemples dans la société. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant