UTair immobilise ses ATR 72-200 après le crash en Sibérie

le
0
UTAIR IMMOBILISE SES ATR 72-200 APRÈS LE CRASH EN SIBÉRIE
UTAIR IMMOBILISE SES ATR 72-200 APRÈS LE CRASH EN SIBÉRIE

MOSCOU (Reuters) - La compagnie UTair Aviation a annoncé mardi qu'elle suspendait tous ses vols sur ATR 72-200 en attendant la publication des résultats de l'enquête sur l'accident survenu lundi en Sibérie occidentale.

Andreï Martirossov, administrateur d'UTair, a dit qu'il n'y avait aucune raison de douter de l'état technique de l'avion et que cette décision était motivée par des raisons "psychologiques", lit-on dans un communiqué.

Trente et une personnes sur 43 à bord ont péri dans l'accident du bimoteur qui s'est écrasé lundi à une trentaine de kilomètres de la ville de Tioumen.

Le site d'UTair précise que la compagnie possède trois ATR 72-200. Le communiqué souligne que des ATR 72-500 construits l'an passé remplaceront les appareils immobilisés au sol.

ATR est une coentreprise à parité entre EADS et Alenia Aermacchi, une filiale de Finmeccanica.

Steve Gutterman, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant