Usurpation d'identité : les Français inquiets

le
0
213.000 personnes sont victimes de cette pratique chaque année. 9 Français sur 10 pensent qu'il est compliqué de faire valoir ses droits dans pareille situation.

 

 

Se faire voler son identité, sur la toile ou dans la vraie vie, une seule fois ou sur le long terme, est un danger dont les Français sont de plus en plus conscients. «Le phénomène n'est plus inconnu», souligne une étude CSA menée auprès de 1002 personnes pour la société Fellowes, spécialisée dans les accessoires de bureau et l'environnement au travail.

213.000 victimes par an

En effet, 86 % des Français ont déjà entendu parler de l'usurpation d'identité, généralement commise à des fins financières - comme une ouverture de crédit - pour obtenir des aides sociales ou de faux papiers prouvant une nationalité française.

Si ce risque est jugé élevé par 65 % des Français, ces derniers ne se sentent paradoxalement pas visés. Trois sur cinq s'estiment à l'abri de cette mésaventure. Pourtant, l'usurpation d'identité ferait plus de 213.000 victimes tous les ans en France, avance Fellowes. Dans son étude, cette entreprise, qui a fait appel aux l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant