USA2016-Républicains-Ryan exclut d'être candidat de recours

le
0
    WASHINGTON, 12 avril (Reuters) - Le président de la chambre 
des représentants, le républicain Paul Ryan, a exclu mardi de 
devenir un éventuel recours si les délégués de son parti ne 
parviennent pas à investir un candidat pour l'élection 
présidentielle du 8 novembre. 
    "Que ce soit clair: je ne veux pas accepter, et n'accepterai 
pas la nomination (comme candidat) par notre parti", a-t-il 
déclaré lors d'un discours devant le comité national 
républicain, à Washington. 
    Paul Ryan, qui présidera la convention de Cleveland, a 
déclaré que son objectif était de faire en sorte que le 
processus de désignation du candidat se déroule dans une 
intégrité parfaite. 
    "Mon nom ne doit pas être envisagé. Un point c'est tout", 
a-t-il assuré. 
    Des rumeurs persistantes laissaient entendre depuis quelque 
temps que Paul Ryan pourrait être choisi comme candidat de 
recours en cas d'impasse si les délégués devant désigner le 
candidat à la Maison blanche à la convention républicaine des 
18-21 juillet, à Cleveland, ne parvenaient pas à leurs fins. 
    Ce cas de figure sera d'actualité si aucun des candidats à 
l'investiture n'atteint à l'issue du processus des primaires le 
seuil de 1.237 délégués nécessaires pour obtenir l'investiture 
du parti. Les délégués devront alors chercher un candidat de 
recours, par consensus, et entériner ce choix par un vote. 
    Paul Ryan a à plusieurs reprises indiqué que l'élection 
présidentielle ne l'intéressait pas, mais les partisans d'un 
scénario Ryan ont fait remarquer qu'il s'était montré réticent 
pour le poste de président de la chambre des représentants, 
avant de se laisser convaincre de succéder à John Boehner, l'an 
dernier. 
 
 (Steve Holland; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant