USA-Une policière inculpée de l'homicide d'un homme noir à Tulsa

le
0
 (Actualisé avec arrestation et remise en liberté sous caution) 
    TULSA, Oklahoma, 22 septembre (Reuters) - Une policière 
blanche qui a tué lundi un homme noir désarmé dont la voiture en 
panne bloquait une route de Tulsa, dans l'Oklahoma, a été mise 
en examen pour homicide et écrouée vendredi, avant d'être remise 
en liberté sous caution. 
    La caution se monte à 50.000 dollars (près de 45.000 euros). 
    Dans un rapport déposé devant la justice, le comté de Tulsa 
estime que Betty Shelby a exacerbé les tensions et a réagi de 
manière exagérée en tirant sur Terence Crutcher, qui était âgé 
de 40 ans. Elle est passible de quatre ans de prison, ont 
précisé des avocats. 
    L'incident a été filmé par la police et abondamment diffusé, 
ce qui a relancé le débat sur les violences policières aux 
Etats-Unis à l'égard des Africains-américains. 
    "Bien qu'elle soit inculpée, elle est présumée innocente 
jusqu'à ce qu'un juge ou un jury en décide autrement", a dit à 
des journalistes le procureur du district, Steve Kunzweiler, à 
l'issue d'une enquête dans laquelle plus de 50 témoins ont été 
entendus. 
    Deux vidéos filmées depuis un hélicoptère et une voiture de 
police stationnée à proximité montrent Terence Crutcher les 
mains en l'air quelques instants avant sa mort. 
    Betty Shelby a dit aux enquêteurs "qu'elle craignait pour sa 
vie et pensait que Crutcher allait la tuer". 
    Un policier accompagnant Betty Shelby a fait usage d'un 
Taser contre Terence Crutcher, qui était debout devant sa 
voiture. Puis cette dernière a tiré sur lui. Sa main gauche 
n'était pas clairement visible à ce moment, selon les 
conclusions de l'enquête. 
    "La policière Shelby a réagi de façon excessive en faisant 
dégénérer la situation", estime le rapport déposé devant la 
justice. "Elle est devenue tellement impliquée émotionnellement 
qu'elle a surréagi". 
    A 1.600 kilomètres à l'ouest de Tulsa, à Charlotte, en 
Caroline du Nord, Keith Scott, un homme noir de 43 ans, a été 
tué mardi par un policier, ce qui a donné lieu à de violentes 
manifestations. Il s'agit du 214e incident du genre depuis le 
début de l'année, selon un décompte de l'ONG Mapping Police 
Violence, qui répertorie les violences policières.   
     
     
 
 (Lenzy Krehbiel-Burton; Julie Carriat et Jean-Philippe Lefief 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant