USA : une crise «plus grave que l'Europe» 

le
0
INTERVIEW - L'économiste américain Jeffrey Sachs soutient une réforme du système monétaire mondial avec un euro aussi important que le dollar.

L'économiste américain Jeffrey Sachs, conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et professeur à l'université de Columbia, intervient aujourd'hui au colloque «Nouveau monde, nouveau capitalisme», organisé à Paris par le ministre de l'Industrie Éric Besson, en présence de François Fillon et du premier ministre grec Georges Papandréou. Père de la thérapie de choc libérale dans la Russie d'Eltsine, Sachs, qui a conseillé de nombreux gouvernements, s'est mué au fil des ans en croisé interventionniste de la lutte contre la pauvreté.

LE FIGARO. - L'Union européenne va-t-elle devoir sauver d'autres États membres cette année ?

Jeffrey SACHS. - Je suis plus optimiste que la plupart de mes collègues économistes au sujet de l'Europe. Je pense que l'euro va résister et que les pays qui ont choisi le chemin difficile de l'austérité tiendront bon. Le plan de sauvetage de la Grèce puis de l'Irlande a trop tardé et a été mis en place de mauv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant