USA: un saumon génétiquement modifié autorisé à la consommation humaine

le
8
Le saumon AquAdvantage ne peut être élevé qu'à terre, dans des bassins d'éclosion fermés, dans deux installations spécifiques au Canada et au Panama, précise la FDA. (HLPhoto/shutterstock.com)
Le saumon AquAdvantage ne peut être élevé qu'à terre, dans des bassins d'éclosion fermés, dans deux installations spécifiques au Canada et au Panama, précise la FDA. (HLPhoto/shutterstock.com)

(AFP) - Les autorités sanitaires américaines ont autorisé jeudi un saumon génétiquement modifié pour la consommation humaine, premier animal transgénique à arriver dans les assiettes des Américains.

"Sur la base d'une analyse complète des éléments scientifiques fournis", le saumon AquAdvantage "remplit les conditions réglementaires" et est "propre à la consommation", a estimé l'agence fédérale des médicaments et de l'alimentation (FDA).

Ce saumon a été conçu par la société AquaBounty Technologies, dans l'Etat du Massachusetts (nord-est).

Cette décision de la FDA est annoncée après des années de controverse sur ce poisson, qui est une sorte de nouveau saumon de l'Atlantique auquel on a injecté un gène du saumon chinook du Pacifique afin qu'il grossisse plus vite.

La FDA a conclu que la société "remplissait les conditions réglementaires requises pour l'autorisation, y compris que l'aliment issu du poisson soit propre à la consommation", a expliqué Bernadette Dunham, directrice du centre vétérinaire de la FDA.

Les autorités sanitaires ont jugé que le saumon AquAdvantage était "aussi nourrissant que les autres saumons Atlantique non transgéniques et qu'il n'y avait pas de différences biologiques notables entre les qualités nutritionnelles du saumon AquAdvantage et celles des autres saumons d'élevage en Atlantique".

Le saumon AquAdvantage ne peut être élevé qu'à terre, dans des bassins d'éclosion fermés, dans deux installations spécifiques au Canada et au Panama, précise la FDA.

Cette autorisation "ne permet pas que ce saumon soit conçu et élevé aux Etats-Unis".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le vendredi 20 nov 2015 à 10:46

    oui le pb c'est que ces produits pour faire grossir plus vite , agissent après aussi sur l'humain , c'est pourquoi les régimes sont vains , et le résultat chez la population américaine est flagrante

  • M7147123 le vendredi 20 nov 2015 à 10:12

    Objectif : faire grossir plus vite la bestiole. Cela croise des gênes de saumon entre eux. Cela semble moins dangereux que les légumes qui "embarquent" des gênes "pesticides", cela ressemble à un croisement....sauf que ce n'en est pas un. Comme d'hab, rentabilité maximale, utilitarisme du vivant et des capitaux. Dans le principe, cet animal est une 1ere, un pied dans la porte. Et je vous rejoints sur TAFTA. Quant à nos hommes politiques, ils s'en moquent :-)

  • M8404021 le vendredi 20 nov 2015 à 09:12

    le tuc qu'il faudrait modifier génétiquement et en urgence c'est l'homme: pour le rendre mon c/o/n

  • M1945416 le vendredi 20 nov 2015 à 08:36

    et au fur et a mesure on va avoir les mêmes pb que la population US

  • M1945416 le vendredi 20 nov 2015 à 08:35

    attendez que le traité transatlantique soit signé, les US , rois du monde, vont nous le mettre dans nos assiettes de gré ou de force … nos politiciens sont pas capable de dire non, comme pour les ogm, les US vont trouvé la parade et nous l'imposer

  • heimdal le vendredi 20 nov 2015 à 08:27

    Il faut une législation pour obliger ceux qui le fabriquent et ceux qui ont autorisé la vente a en manger ainsi que leur famille.

  • idem12 le jeudi 19 nov 2015 à 22:06

    si moi...

  • finkbro1 le jeudi 19 nov 2015 à 17:59

    ça n a l air de choquer personne ....