USA-Un policier blanc accusé du meurtre d'un homme noir

le
0

(Actualisé avec précisions) CHARLESTON, Caroline du Sud, 8 avril (Reuters) - Un officier de police blanc de l'Etat de la Caroline du Sud a été accusé de meurtre mardi, à la suite d'une vidéo où on le voit tirer à huit reprises dans le dos d'un homme noir de 50 ans prenant la fuite. Keith Summey, maire de North Charleston, la ville où s'est déroulé l'incident, a précisé que les enquêteurs de l'Etat avaient décidé d'inculper Michael Slager du meurtre de Walter Scott après avoir vu la vidéo. Le FBI et le département de la Justice ont ouvert leur propre enquête. "Quand on est dans le tort, on est dans le tort. Quand on prend une mauvaise décision (...) on est redevable de cette décision", a dit à des journalistes Keith Summey. Selon la police, tout a commencé quand Walter Scott a été sommé d'arrêter son véhicule pour un feu arrière défectueux. Sur une vidéo publiée par le New York Times, on voit une brève empoignade entre Michael Slager et Walter Scott, qui s'arrête quand ce dernier commence à s'enfuir en courant. La vidéo, apparemment filmée par un passant, montre ensuite l'officier de police tirer huit coups de feu en direction de Walter Scott, qui s'écroule. Un rapport de police précise que Michael Slager, entré à la police de North Charleston en 2009, à dit à d'autres officiers que Walter Scott s'était emparé de son pistolet paralysant. Mais, dans la vidéo, on ne le voit pas porter d'arme au moment où il prend la fuite. Les tensions restent vives aux Etats-Unis au sujet de l'usage de la force armée par la police, notamment quand elle met aux prises des officiers blancs avec des hommes noirs depuis que Michael Brown, un jeune noir de 18 ans, a été tué en août dernier à Ferguson (Missouri) par un policier blanc. ID:nL6N0TG070 North Charleston est une ville qui compte environ 100.000 habitants, dont près de la moitié sont noirs, selon des données officielles remontant à 2010. Dans la Caroline du Sud dans son ensemble, les Noirs représentent 28% de la population totale. (Harriet McLeod, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant