USA-Un homme armé d'une hache dans un cinéma tué par la police

le
0

(Actualisé avec identification du suspect, précisions sur son état mental et son arme) par Tim Ghianni NASHVILLE, Tennessee, 6 août (Reuters) - Un homme souffrant de problèmes mentaux a fait irruption mercredi armé d'une hache et d'un pistolet à billes dans un cinéma de Nashville, blessant trois personnes par aspersion de gaz poivre, avant d'être abattu par la police, ont annoncé les autorités. Vincente David Montano, 29 ans, est mort devant la porte arrière du cinéma, a indiqué la police. Le cinéma projetait le nouveau "Mad Max" ("Fury Road"). L'homme a blessé trois personnes en aspergeant la salle de gaz poivre. Il portait également un appareil dans un sac à dos qui était conçu pour ressembler à une bombe, a déclaré la police. L'arme en sa possession ressemblait à une vraie arme à feu mais il s'agissait en fait d'une réplique qui peut tirer des balles en plastique ou en aluminium. Le porte-parole de la police de Nashville a déclaré aux journalistes qu'il avait été demandé à Montano de suivre des soins pour sa santé mentale quatre fois, en 2004 et 2007, rapporte le Tennessean, un journal de Nashville. Montano avait été interpellé pour agression en 2004. Il avait fait l'objet d'un signalement pour disparition inquiétante lundi. Des policiers qui se trouvaient sur les lieux d'un accident non loin du cinéma ont pu rapidement intervenir, a raconté le porte-parole de la police. L'un d'entre eux est entré dans le cinéma et s'est retrouvé face au tireur, qui a fait feu dans sa direction. Ce policier a fait feu en retour en attendant les renforts. Le tireur a semble-t-il été abattu par une pluie de balles tirées par les policiers quand il a tenté de quitter le cinéma, a rapporté un témoin. L'une des trois personnes souffrant des inhalations de gaz poivre, un homme de 58 ans, souffre également d'une blessure superficielle à l'épaule, sans doute due à la hache, ont indiqué les pompiers. Aucune des victimes n'a été hospitalisée. Le sac à dos qui était sanglé sur la poitrine de l'agresseur présumé a par la suite été détruit pour éliminer toute menace potentielle liée à une bombe. Cette fusillade survient moins de deux semaines après la mort de deux personnes sous les balles d'un tireur dans un cinéma de Lafayette, en Louisiane. Le tireur s'était donné la mort à l'arrivée de la police. Il y a trois ans presque jour pour jour, douze personnes avaient été tuées et des dizaines d'autres blessées dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado, pendant une projection d'un des volets de "Batman". Lundi, les jurés chargés de juger l'auteur présumé de la tuerie d'Aurora, James Holmes, ont refusé de lui accorder des circonstances atténuantes, ce qui ouvre la voie à une condamnation de cet homme de 27 ans à la peine capitale. ID:nL5N10E40B (Tim Ghianni avec Ian Simpson à Washington, Suzannah Gonzales à Chicago, Letitia Stein à Tampa, en Floride, Curtis Skinner à San Francisco, Dan Whitcomb et Steve Gorman à Los Angeles; Jean-Stéphane Brosse et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant