USA-Un banquier accusé de délit d'initié au profit d'un plombier

le
0
    NEW YORK, 31 mai (Reuters) - Un ancien banquier de Barclays 
 BARC.L  a été arrêté mardi par la justice américaine pour avoir 
fourni des informations confidentielles sur des projets de 
fusion à un plombier qui les a utilisées pour gagner 
illégalement 76.000 dollars (68.160 dollars). 
    Steven McClatchey a été formellement inculpé par une cour 
fédérale de Manhattan d'association de malfaiteurs, fraude 
informatique et fraude financière. Le plombier, dont le nom n'a 
pas été révélé, a plaidé coupable la semaine dernière et accepté 
de coopérer avec les autorités. 
    La défense de Steven McClatchey n'était pas joignable dans 
l'immédiat.  
    Selon la plainte, Steven McClatchey a commencé en 2013 à 
fournir au plombier, l'un de ses amis, des informations qui ont 
permis à ce dernier de réaliser des transactions boursières 
lucratives avant l'annonce de fusions-acquisitions impliquant 11 
entreprises. 
    En échange, le plombier a reversé des milliers de dollars à 
son informateur, parfois en lui apportant des billets dans un 
sac de sport que le banquier emmenait avec lui dans sa résidence 
de Long Island. Il a également réalisé des travaux de rénovation 
chez Steven McClatchey.  
    Le nom de Barclays ne figure pas dans le dossier mais une 
porte-parole du groupe britannique a confirmé que Steven 
McClatchey avait travaillé pour la filiale de banque 
d'investissement du groupe. Selon le dossier judiciaire, le 
banquier a été salarié de Barclays entre décembre 2008 et 
décembre 2015. 
    Dans un communiqué, Barclays précise coopérer avec les 
autorités, dont le FBI et la Securities and Exchange Commission 
(SEC), l'autorité des marchés financiers américains.  
      
 
 (Nate Raymond; Marc Angrand pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant