USA-Trump met en garde les entreprises contre les délocalisations

le
0
    INDIANAPOLIS, 1er décembre (Reuters) - Donald Trump a lancé 
jeudi une mise en garde aux entreprises américaines qui 
délocaliseraient des emplois à l'étranger, à l'occasion d'un 
déplacement dans l'Indiana où il dit avoir obtenu d'un fabricant 
de climatiseurs le maintien d'un millier d'emplois aux 
Etats-Unis.  
    "Les entreprises ne vont plus quitter les Etats-Unis sans 
conséquences. Cela ne se produira plus", a lancé le président 
élu américain lors de sa visite à l'usine Carrier Corp 
d'Indianapolis.  
    Le milliardaire, qui prendra ses fonctions à la Maison 
blanche le 20 janvier, n'a pas spécifié quelles seraient les 
"conséquences" pour ces sociétés. Lors de sa campagne, il avait 
menacé plusieurs fois de taxer à hauteur de 35% les biens 
fabriqués à l'étranger par des entreprises américaines. 
    Donald Trump s'en était pris plusieurs fois en particulier à 
la société Carrier qui envisageait de délocaliser sa production 
au Mexique.  
    Celle-ci a annoncé cette semaine qu'elle avait accepté le 
maintien d'un millier de postes dans son usine d'Indianapolis et 
à son siège, tout en prévoyant de délocaliser au Mexique un 
millier d'autres emplois actuellement basés aux Etats-Unis. 
    Carrier a obtenu de l'Indiana, dont le gouverneur est le 
futur vice-président Mike Pence, 7 millions de dollars 
d'avantages fiscaux, tout en acceptant d'investir 16 millions de 
dollars dans l'Etat, a indiqué une source au fait du dossier.   
    Lors de sa visite dans l'Indiana, Donald Trump a promis de 
créer un environnement favorable aux entreprises en réduisant 
les impôts et les normes réglementaires.  
    "Il n'y a plus aucune raison que vous partiez", a-t-il dit, 
tout en n'excluant pas des sanctions contre les entreprises qui 
continueraient malgré tout de délocaliser leurs emplois.  
 
 (Emily Stephenson; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant