USA-Trump enclin à remplacer Yellen (Fed) s'il devient président

le
0
    WASHINGTON, 20 avril (Reuters) - Donald Trump serait 
"enclin" à remplacer la présidente de la Réserve fédérale Janet 
Yellen s'il devenait le prochain président des Etats-Unis, bien 
qu'étant favorable à sa politique de taux bas. 
    "Je pense qu'elle a fait un travail utile", déclare le 
candidat à l'investiture du Parti républicain dans une interview 
accordée au magazine Fortune, selon des extraits publiés à 
l'avance. "Je ne veux pas faire de commentaire sur un nouveau 
mandat, mais je serais plus enclin à mettre quelque d'autre." 
    Janet Yellen, nommée par le président démocrate Barack Obama 
pour un mandat de quatre ans, occupe depuis février 2014 le 
poste le plus puissant de la finance mondiale. 
    Dans l'interview, Donald Trump ajoute qu'il est "absolument" 
favorable à un droit de regard plus important du Congrès sur les 
décisions de la Fed et il se montre plus mesuré dans ses 
promesses de réduction de la dette. 
    Dans une interview précédente au Washington Post, le magnat 
de l'immobilier assurait qu'il éliminerait les plus de 19.000 
milliards de dollars de dette "sur une période de huit ans". A 
Fortune, il promet juste de la réduire. 
    S'agissant de la banque centrale, Donald Trump se dit 
favorable à l'environnement actuel de taux bas et estime qu'un 
durcissement des conditions de financement porterait un coup à 
l'économie américaine. En novembre, il avait accusé la Fed de 
maintenir des taux bas pour aider Barack Obama, ce que la Maison 
blanche avait démenti. 
    Le milliardaire ajoute que s'il est élu à la présidence il 
profitera des taux bas pour refinancer la dette du pays et 
augmenter les dépenses pour les infrastructures et la défense. 
 
 (Bureau de Washington, Véronique Tison pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant