USA/Seattle-Les proches du tireur présumé vivent un "cauchemar"

le
0

MARYSVILLE, Washington, 26 octobre (Reuters) - Les proches de l'adolescent accusé d'être l'auteur d'une fusillade dans son lycée près de Seattle ont dit samedi vivre un "cauchemar" et peinaient à comprendre ce qui a poussé le jeune homme à tirer sur deux de ses cousins et plusieurs amis avant de se suicider. Une lycéenne a été tuée et quatre autres étudiants gravement blessés lors de la fusillade survenue vendredi à l'heure du déjeuner dans la cafétéria du lycée de Marysville-Pulchuck, au nord de Seattle. ID:nL6N0SJ5DG La police n'a pas formellement identifié le tireur. Il s'agit, selon des membres de sa famille, de Jaylen Fryberg, un Amérindien âgé de 14 ans. Deux de ses cousins figurent parmi les blessés. "Je suis complètement bouleversée, c'est comme si c'était un cauchemar", a déclaré la tante de l'un d'entre eux, Hatch Satiacum. Les trois garçons étaient très bons amis et ont grandi ensemble, vivant tous près les uns des autres, selon un autre de leurs cousins. "A ma connaissance, ils étaient une bande d'élèves brillants et avaient un avenir", a dit Brandon Hatch. "C'est très dur. Je ne sais pas ce qui s'est passé. J'ai entendu les rumeurs mais je veux savoir la vérité." L'auteur des coups de feu a délibérément visé une table de la cafétéria où étaient installés ses amis et ses cousins, selon des témoins. Un de ses cousins, blessé par balle à la tête, est dans un état critique et l'autre, touché à la mâchoire, est dans un état grave, ont déclaré des responsables de l'hôpital. Deux autres blessées, soignées dans un autre hôpital, sont toujours dans un état critique. Beaucoup à Marysville, une ville d'environ 60.000 habitants, soulignent que Jaylen Fryberg, membre de l'équipe de football du lycée, était apprécié de ses camarades. La police tente d'établir ses motivations. Des camarades de classe et des parents d'élèves ont rapporté que l'adolescent avait récemment eu un différend sur le terrain de football. Rebecca Cooley, dont le fils jouait au football avec Jaylen Fryberg, a déclaré qu'il s'était battu avec un autre joueur en raison d'une remarque désobligeante faite à l'entraînement. "(Jaylen) lui a cassé le nez", a-t-elle dit. "D'autres joueurs de football se sont interposés." Sur les réseaux sociaux, le lycéen avait récemment laissé des messages de colère et d'abattement, apparemment après une rupture amoureuse. Un membre de la direction de l'établissement qui a souhaité rester anonyme et une amie de l'une des lycéennes blessées ont expliqué que Jaylen Fryberg avait été éconduit par une fille. "J'ai entendu qu'il lui avait demandé de sortir avec lui et qu'elle l'avait éconduit et sortait avec son cousin", a dit Bella Pangelli. (Eric M. Johnson et Victoria Cavaliere, Mathilde Gardin pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant