USA-Risque limité de la fracturation pour l'eau potable - EPA

le , mis à jour à 19:16
0

par Valerie Volcovici et Timothy Gardner WASHINGTON, 4 juin (Reuters) - La fracturation hydraulique n'a pas débouché sur une pollution à grande échelle et systématique de l'eau potable, estime l'Agence de protection de l'environnement (EPA) des Etats-Unis. Publiant jeudi une étude demandée par le Congrès et réalisée sur cinq ans, l'agence décèle quelques risques pour les nappes phréatiques lorsque celles-ci sont de faible volume mais conclut que globalement cette technique de forage comporte peu de risques de pollution. L'agence a relevé des cas particuliers où la fracturation hydraulique a pollué des sources mais elle juge que la proportion est faible au regard du nombre de sites de forage sur le territoire des Etats-Unis. Les nappes d'eau peuvent aussi être polluées lorsque la fracturation est faite directement dans des formations rocheuses qui contiennent de l'eau potable, lorsque des puits mal conçus ou isolés permettent des fuites de gaz ou de liquide dans le sous-sol ou lorsque de l'eau usée mal traitée est déversée dans les nappes, ajoute l'agence. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant