USA-Rejet d'une requête pour classer l'affaire Polanski

le
1

LOS ANGELES, 24 décembre (Reuters) - Un juge de Los Angeles a rejeté une motion déposée par les avocats de Roman Polanski pour classer la plainte pour agression sexuelle déposée contre le réalisateur franco-polonais en 1977 aux Etats-Unis, a déclaré un porte-parole de la Cour mercredi. Les défenseurs du cinéaste de 81 ans font valoir depuis des années que Roman Polanski a été dans cette affaire la victime d'une faute professionnelle de la part de la justice et du procureur de l'époque. Mais dans un jugement de neuf pages rendu mardi, le juge de la Cour supérieure de Los Angeles James Brandlin a déclaré que Roman Polanski devait, s'il veut régler le dossier, revenir aux Etats-Unis, où un mandat d'arrestation à son encontre est toujours en vigueur. Accusé d'avoir eu un rapport sexuel avec une adolescente de 13 ans, Samantha Geimer, Roman Polanski avait plaidé coupable en 1977. Il avait passé 42 jours en prison puis avait été libéré sus caution. En 1978, il avait fui les Etats-Unis avant l'audience qui devait fixer sa peine, craignant que le juge ne lui inflige une peine plus lourde. En 2009, il a été arrêté à Zurich en vertu du mandat d'arrêt lancé contre lui 31 ans auparavant et placé en résidence surveillée. Il a retrouvé la liberté en 2010, les autorités suisses ayant décidé de ne pas l'extrader vers les Etats-Unis. (Alex Dobuzinskis; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mercredi 24 déc 2014 à 21:22

    ou la la, les élus ne vont pas être contents !