USA-Procédure contre le candidat à l'agence de l'environnement

le
0
    WASHINGTON, 7 février (Reuters) - Une association de défense 
des droits de la presse a engagé des poursuites judiciaires 
contre le candidat choisi par Donald Trump pour devenir patron 
de l'agence de protection de l'environnement (EPA) afin de 
l'obliger à publier des courriers échangés avec plusieurs 
entreprises du secteur énergétique. 
    Le Centre des médias pour la démocratie, représenté par 
l'American Civil Liberties Union (ACLU), va engager une action 
auprès d'un tribunal de l'Oklahoma contre Scott Pruitt, 
procureur général de cet Etat. 
    L'association veut obliger Pruitt, qui doit être confirmé 
par le Sénat avant de prendre la direction de l'EPA, à répondre 
à une quarantaine de "demandes de publication de documents" afin 
que soit dévoilé le contenu de courriers électroniques échangés 
depuis janvier 2015 entre ses services et des entreprises du 
secteur énergétique. 
    L'association a déposé sept de ces quarante demandes visant 
à accéder à plus de 3.000 courriers électroniques. Elle fait 
valoir que le refus de Pruitt enfreint une loi de l'Etat de 
l'Oklahoma sur la transparence administrative. 
    "Nous faisons cela parce ces courriers électroniques doivent 
être rendus publics afin que les gens puissent convenablement 
évaluer son dossier avant que le Sénat vote sa confirmation", a 
déclaré Nick Surgey, membre du centre des médias. 
    Pruitt, 48 ans, avait engagé 14 procédures contre l'EPA dont 
il entend prendre la direction afin d'affaiblir ou d'abroger ses 
réglementations.  
    Ces initiatives lui ont valu un soutien appuyé de la part 
des entreprises du secteur de l'énergie et d'élus républicains 
qui estimaient que l'EPA sortait de ses domaines de compétence 
sous l'administration Obama. 
     
     
 
 (Valerie Volcovici; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant