USA-Premières victoires pour les républicains au Sénat

le
1

(Actualisé avec nouveaux résultats, précisions) par Steve Holland et Roberta Rampton WASHINGTON, 5 novembre (Reuters) - Les républicains ont marqué des points mardi lors élections de mi-mandat au Congrès américain et étaient à un cheveu de remporter la majorité au Sénat, ce qui ouvrirait une période de cohabitation et rendrait particulièrement difficile les deux dernières années de présidence de Barack Obama. Les défaites des démocrates en Arkansas, dans le Colorado, dans le Dakota du Sud, dans le Montana et en Virginie-Occidentale donnent aux républicains cinq des six sièges qui leur sont nécessaires pour remporter la majorité au Sénat. La chambre haute compte 100 membres et dont un tiers des sièges était renouvelé mardi. Le sénateur démocrate sortant de l'Arkansas Mark Pryor a été battu par le républicain Tom Cotton, 37 ans, selon les projections des chaînes de télévision, malgré le soutien marqué apporté en fin de campagne par l'ancien président démocrate Bill Clinton, qui fut gouverneur de l'Arkansas. ID:nL6N0SV052 La triangulaire du Dakota du Sud a été remportée par le républicain Mike Rounds alors que le sénateur sortant, le démocrate Tim Johnson, ne se représentait pas. ID:nL6N0SV05T En Virginie-Occidentale, la républicaine Shelley Moore Capito, 60 ans, qui a effectué sept mandats à la Chambre des représentants, l'a emporté face à la démocrate Natalie Tennant. Le sénateur sortant, le démocrate Jay Rockefeller, ne se représentait pas après cinq mandats. Le représentant républicain Cory Gardner, 40 ans, a battu le sénateur démocrate sortant du Colorado Mark Udall. Dans le Montana, le représentant républicain Steve Daines, 52 ans, a battu la démocrate Amanda Curtis. Il succédera au démocrate John Walsh, qui avait annoncé en août qu'il mettait fin à sa campagne pour sa réélection après des informations l'accusant de plagiat. MITCH MCCONNELL RÉÉLU Autre point marqué par les républicains, le chef de file des républicains au Sénat, Mitch McConnell, du Kentucky, a été réélu à 72 ans, face à la démocrate Alison Lundergan Grimes, 35 ans. Lors de la campagne électorale, celle-ci avait refusé de dire si elle avait voté pour le président Barack Obama, impopulaire, malgré l'amélioration de l'état de santé de l'économie américaine. La bataille entre les deux candidats a été particulièrement serrée avant que le sénateur sortant ne se détache dans les sondages ces derniers jours. Si les Républicains remportent la majorité au Sénat mardi, Mitch McConnell devrait remplacer le démocrate Harry Reid comme chef de file de la majorité au Sénat, position très importante à Washington. Les démocrates étaient également très attendus en Caroline du Nord où le sénateur sortant Kay Hagan est engagé dans une rude bataille contre son challenger républicain Thom Tillis. Barack Obama, dont le taux d'approbation de 40% a incité de nombreux candidats démocrates à ne pas s'afficher en sa compagnie pendant la campagne, a qualifié cet Etat de crucial. "Si nous perdons la Caroline du Nord, alors nous perdons le Sénat. Et si nous perdons le Sénat, alors les républicains seront maître du programme", a déclaré le président sur les ondes. Les républicains devraient comme prévu conserver la majorité à la Chambre des représentants. Selon le site internet de la chaîne de télévision NBC, les républicains remporteraient 242 sièges à la Chambre, plus ou moins huit sièges, contre 233 actuellement. La Chambre des représentants compte 435 députés. Elle est entièrement renouvelée lors de ces élections de mi-mandat. (Steve Holland et Roberta Rampton avec Diane Bartz, Susan Cornwall, Amanda Becker et Julia Edward; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le mercredi 5 nov 2014 à 05:47

    Bravo !!!! Obama a assez sévi dans le monde.