USA-Plus fort recul des dépenses des ménages depuis 2009

le
1

WASHINGTON, 2 février (Reuters) - Les dépenses des ménages américains ont subi en décembre leur plus net repli depuis septembre 2009 malgré les économies réalisées sur le carburant, qui pourraient néanmoins relancer la consommation à l'avenir. Les dépenses des consommateurs ont reculé de 0,3% sur le dernier mois de 2014 après une augmentation de 0,5% sur le mois de novembre, chiffre révisé à la baisse après avoir été initialement annoncé à +0,6%, montrent les statistiques publiées lundi par le département du Commerce. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à un recul de 0,2% de la consommation des ménages, qui contribue pour plus des deux tiers à l'activité économique des Etats-Unis. Ajustées de l'inflation, les dépenses des ménages ont reculé de 0,1%, soit le plus mauvais résultat depuis avril dernier, après avoir progressé de 0,7% en novembre. Ces données ont été prises en compte pour calculer le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis qui a progressé de 2,6% en rythme annualisé sur octobre-décembre après le bond spectaculaire de 5,0% enregistré sur les trois mois précédents, selon une première estimation publiée vendredi. ID:nL6N0V93A8 L'indice des prix à la consommation des ménages (personal consumption expenditures, PCE) a augmenté de 0,7% sur un an en décembre, la plus faible progression depuis octobre 2009 pour cette mesure de l'inflation. L'indice PCE "core", soit hors énergie et produits alimentaires, n'a pas bougé en décembre, ce qui porte son augmentation sur un an à 1,3%. Tableau de la statistique ID:nLLA2DEBBW Les indicateurs américains en temps réel ECONUS (Lucia Mutikani; Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le lundi 2 fév 2015 à 16:21

    certains ménages ont aussi compris que la dette américaine pourrait causer des dommages alors ils font attention .