USA-Pétrole et automobile soutiennent les prix à l'importation

le
0
    WASHINGTON, 15 novembre (Reuters) - Les prix à l'importation 
ont augmenté en octobre aux Etats-Unis pour un deuxième mois 
d'affilée, dopés par l'augmentation des prix du pétrole et des 
automobiles, mais la fermeté persistante du dollar a continué à 
freiner l'inflation importée.  
    Les prix à l'importation ont progressé de 0,5% le mois 
dernier, après une hausse de 0,2% en septembre (révisée par 
rapport à une augmentation de 0,1% annoncée initialement), selon 
les statistiques publiées mardi par le département du Travail. 
    Les économistes prévoyaient en moyenne un hausse de 0,4%. 
    Sur les 12 mois à octobre, les prix à l'importation 
affichent une baisse de 0,2%, leur plus faible repli depuis 
juillet 2014, après avoir reculé de 1,0% en septembre.  
    Du fait d'un dollar fort, l'inflation reste nettement 
inférieure à l'objectif de 2% fixé par la Réserve fédérale. Mais 
compte tenu de la tendance à la stabilisation du dollar et des 
cours du pétrole, les pressions déflationnistes en provenance de 
l'étranger s'apaisent, ce qui devrait permettre à l'inflation de 
revenir progressivement vers l'objectif de la Fed.       
    En octobre, les prix pétroliers importés ont augmenté de 
7,5% après une hausse de 1,6% en septembre. Hors produits 
pétroliers, les prix à l'importation ont baissé de 0,1% après 
avoir été inchangés en septembre. 
    Les prix des biens d'équipement ont baissé de 0,2% tandis 
que le prix des véhicules importés a augmenté de 0,3%. Hors 
automobile, les prix des biens de consommation ont légèrement 
progressé, de 0,1%, le mois dernier. 
    Quant aux prix à l'exportation, ils ont augmenté de 0,2% en 
octobre après une hausse de 0,3% en septembre. Sur un an, ils 
sont en repli de 1,1%, plus faible baisse depuis octobre 2014. 
    Tableau   
 
 (Lucia Mutikani, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Bertrand Boucey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant