USA-Office Depot anticipe une baisse des ventes en 2015

le
0

24 février (Reuters) - Office Depot ODP.O a annoncé mardi prévoir une baisse de ses ventes cette année en raison des conditions difficiles du marché et de la vigueur du dollar. Le deuxième distributeur américain de fournitures de bureau, qui a fusionné avec son concurrent Staples SPLS.O , le numéro un aux Etats-Unis, a également publié un chiffre d'affaires en deçà des attentes au quatrième trimestre, sous le coup d'un recul de la demande en Amérique du Nord, son principal marché. Les distributeurs de fournitures de bureau subissent l'intense concurrence des acteurs en ligne comme Amazon.com AMZN.O et des grandes surfaces telles que Wal-Mart Stores WMT.N . Ils pâtissent également de la baisse des ventes de fournitures de bureau de base comme le papier et le toner d'encre, les consommateurs délaissant de plus en plus les ordinateurs fixes au profit des tablettes et des portables. Les ventes en Amérique du Nord ont reculé de 7% au quatrième trimestre, malgré l'acquisition d'OfficeMax. Staples a annoncé au début du mois le rachat d'Office Depot pour 6,3 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) en numéraire et en actions, une opération destinée à renforcer les deux distributeurs spécialisés face à de nouvelles formes de concurrence. ID:nL6N0VE3K2 Les deux groupes cherchent à étendre leurs activités sur internet via des promotions et des rabais mais leurs prix demeurent supérieurs à ceux d'Amazon. Cet écart de prix devrait affecter les ventes au détail en Amérique du Nord à périmètre comparable cette année aussi bien pour Staples que pour Office Depot, ont écrit les analystes de BB&T dans une note publiée lundi. Les ventes dans les magasins en Amérique du Nord à périmètre comparable ont reculé de 2% au quatrième trimestre clos le 27 décembre, soit le huitième mois d'affilée de baisse. Les analystes avaient anticipé en moyenne un repli de 2,2%, selon le cabinet d'études Consensus Metrix. La perte nette part du groupe d'Office Depot est ressortie à 84 millions de dollars (74,17 millions d'euros), soit 15 cents par action, contre 144 millions de dollars, ou 34 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, Office Depot a dégagé un bénéfice par action (BPA) de 7 cents pour un chiffre d'affaires (C.A.) total de 3,83 milliards de dollars, en hausse de 10% à la faveur de l'acquisition d'OfficeMax. Les analystes attendaient en moyenne un BPA de 4 cents pour un C.A de 3,91 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. A New York, l'action Office Depot gagnait 1,8% dans les transactions en avant-Bourse. (Yashaswini Swamynathan à Bangalore, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant