USA-Obama veut taxer à 19% les bénéfices réalisés à l'étranger

le
0

WASHINGTON, 1er février (Reuters) - Le projet de budget pour l'année fiscale 2016 de Barack Obama prévoit une taxation minimum de 19% des bénéfices réalisés par les sociétés américaines à l'étranger dans le but de financer de grands travaux d'infrastructures, rapporte samedi Bloomberg. Le président prévoit aussi un impôt de 14% sur la masse des profits conservés par les entreprises hors des Etats-Unis. Le projet de loi de finances, qui doit être dévoilé lundi, vise à aider les familles modestes en augmentant la fiscalité des plus riches, précise l'agence de presse. Le taux d'imposition des bénéfices des sociétés (IS), actuellement de 35%, doit parallèlement être abaissé, bien que peu d'entreprises soient imposées à ce taux. Mais le président démocrate et les républicains, qui contrôlent désormais les deux chambres du Congrès, sont en désaccord sur le niveau auquel doit être abaissé le taux d'IS. Ils sont aussi en désaccord sur les niches fiscales qui doivent être supprimées ou réduites pour compenser la perte de recettes due à l'abaissement du taux d'IS, indique Bloomberg. Les nouvelles dispositions pourraient permettre de faire entrer 565 milliards de dollars (500 milliards d'euros) sur dix ans dans les caisses de l'Etat, selon une des personnes citées par Bloomberg dans sa dépêche. (Frances Kerry; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux