USA-Nouvelles manifestations contre les violences policières

le
0
    * Cette semaine, deux Noirs ont été tués par des policiers 
    * Manifestations à New York, Atlanta, Philadelphie 
    * Pas de heurts majeurs ni de blessés signalés 
 
 (Actualisé avec précisions) 
    par Curtis Skinner 
    SAN FRANCISCO, 9 juillet (Reuters) - Plusieurs milliers de 
personnes sont descendues dans les rues des grands villes 
américaines vendredi pour protester contre la mort de deux Noirs 
tués cette semaine par la police. 
    Il s'agissait de la deuxième journée de manifestation au 
niveau national. Jeudi, la première journée s'était soldée par 
la mort de cinq policiers, abattus par un Noir alors qu'ils 
surveillaient la manifestation à Dallas. 
    Certains axes de circulation étaient bloqués à New York, 
Atlanta et Philadelphie. Les manifestants étaient également 
nombreux à San Francisco et Phoenix. La journée s'est 
semble-t-il déroulée dans le calme. 
    La manifestation la plus importante a semble-t-il eu lieu à 
Atlanta. Plusieurs milliers de marcheurs ont demandé justice en 
brandissant des pancartes à cet effet, selon les vidéos 
diffusées sur les réseaux sociaux. 
    Sur les images des télévisions locales, on pouvait voir la 
foule en face de dizaines de véhicules de police arrêtés sur une 
artère. 
    Selon un Tweet du maire d'Atlanta, Kasim Reed, la 
manifestation s'est déroulée globalement sans encombre. Une 
dizaine de personnes ont été interpellées. 
    Vendredi était la deuxième journée de grandes manifestations 
contre les violences policières après la mort de Philando 
Castile, 32 ans, mercredi soir dans le Minnesota, et d'Alton 
Sterling 37 ans, mardi à Bâton-Rouge, la capitale de la 
Louisiane. 
    Philando Castile a été mortellement blessé de quatre balles 
lors d'un banal contrôle routier et Alon Sterling est décédé 
après une altercation avec deux policiers blancs devant une 
supérette. Une vidéo de l'incident a suscité un tollé sur les 
réseau sociaux. 
    D'après un décompte du Washington Post, Philando Castile est 
le 123e Noir américain abattu par la police en 2016. 
    "Pas de justice, pas de paix", criaient les manifestants 
vendredi soir à Bâton-Rouge. "Pas de police raciste". 
    La police anti-émeute tentait de son côté de les empêcher de 
bloquer une artère passante. 
    Les manifestations de jeudi avaient elles aussi été 
pacifiques avant que des tirs ne se fassent entendre à Dallas 
alors que les manifestants étaient en train de se séparer. 
 
 (Avec Bryn Stole à Bâton-Rouge; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant