USA: nouveaux développements en vue pour "Hyperloop", le train du futur

le
0
USA: nouveaux développements en vue pour "Hyperloop", le train du futur
USA: nouveaux développements en vue pour "Hyperloop", le train du futur

Le projet de train du futur "Hyperloop", fruit de l'imagination fertile du fabricant des Tesla Elon Musk, devrait connaître d'importants développements mardi et mercredi lors d'une présentation dans le désert près de Las Vegas.Le principe du concept Hyperloop est de transporter des passagers à très grande vitesse entre Los Angeles à San Francisco, deux villes séparées d'environ 600 kilomètres, en 30 minutes, contre 01H15 à 01H30 aujourd'hui en avion, en propulsant des passagers dans des "capsules" circulant sur des coussins d'air dans un tube à basse pression.Hyperloop Technologies, société fondée en 2014, avait indiqué l'an dernier qu'elle projetait de commencer à réaliser en 2016 des essais sur une "voie" d'environ un kilomètre de long avec des vitesses allant jusqu'à 540 kilomètres/heure, puis à terme de construire un prototype grandeur nature (un tube de trois kilomètres utilisable jusqu'à environ 1.120 km/h).Le compte Twitter @HyperloopTech promet ainsi pour mardi "des grandes annonces que vous ne voulez pas rater" et montre une courte vidéo sur des travaux en cours dans le désert. Prévu sur deux jours, "l'évènement" pourrait voir un essai sur une distance limitée près de Las Vegas.Les promoteurs du projet n'avaient pas hésité l'an dernier à promettre pour 2016 une révolution digne de "Kitty Hawk", le petit village de de Caroline du Nord proche de l'endroit où les frères Wright avaient fait voler le premier avion en 1903.Selon Robert Lloyd, le PDG de Hyperloop Technologies, cette métaphore fait référence au souhait de réaliser le premier essai à échelle réelle d'un de ces "trains" du futur."Il y aura environ deux miles (3,2 km) de tube sous pression et dedans nous allons introduire une capsule qui va accélérer jusqu'à 700 miles (1.120 km/heure)", avait-il alors promis en décembre dans un post. Mais il avait laissé entendre que ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant