USA-Nikki Haley serait la nouvelle ambassadrice à l'Onu

le
0
 (Actualisé tout du long) 
    WASHINGTON, 23 novembre (Reuters) - Donald Trump a choisi la 
gouverneure de Caroline du Sud, Nikki Haley, pour être la 
nouvelle représentante permanente des Etats-Unis auprès des 
Nations unies, rapporte la presse américaine. 
    Nikki Haley, qui est la fille d'immigrants venus d'Inde, a 
accepté le poste, écrit mercredi The Post and Courier, un 
journal de Charleston, en Caroline du Sud. 
    L'élue républicaine, qui est âgée de 44 ans et n'a que peu 
d'expérience des affaires internationales, avait soutenu des 
rivaux de Donald Trump durant la campagne électorale avant de se 
rallier à lui du bout des lèvres. 
    Elle déplorait notamment qu'il ne prenne pas plus ses 
distances envers les suprémacistes blancs. 
    Nikki Haley avait attiré l'attention l'an dernier en 
ordonnant le retrait du drapeau confédéré des jardins du 
parlement de l'Etat après le massacre de neuf noirs dans une 
église méthodiste de Charleston. 
    La nomination à ce poste d'une femme connue pour prôner la 
tolérance est certaine d'être interprétée comme un geste 
d'apaisement du futur président à l'adresse des minorités, 
cibles constantes de commentaires désobligeants de sa part 
durant la campagne. 
 
 (Doina Chiacu, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant