USA-Montée en puissance du shopping en ligne lors du Black Friday

le
0
    par Siddharth Cavale 
    27 novembre (Reuters) - Les ventes et l'affluence dans les 
magasins ont diminué lors de Thanksgiving et du Black Friday, 
conséquence en particulier de la croissance du shopping en 
ligne. 
    Les ventes sur internet ont augmenté dans des proportions à 
deux chiffres durant ces deux jours, dépassant pour la première 
fois les trois milliards de dollars (2,8 milliards d'euros) pour 
le Black Friday, selon des données publiées samedi. 
    Selon d'autres données, du consultant RetailNext, les ventes 
nettes physiques en magasins ont baissé de 5,0% durant ces deux 
journées et le nombre de transactions a reculé de 7,9%, par 
rapport à la période comparable de 2015. Sur le seul Black 
Friday, les ventes en magasins ont chuté de 10,4%, ajoute 
RetailNext. 
    Les chiffres provisoires d'un autre consultant, ShopperTrak, 
montrent que l'affluence dans les magasins a baissé globalement 
de 1% sur l'ensemble de ces deux jours. 
    La Fédération nationale de la distribution (NRF) prévoit 
pourtant une hausse du chiffre d'affaires de 3,6% à 655,8 
milliards de dollars pour la totalité de la période des fêtes de 
fin d'année. 
    Le taux de chômage n'a jamais été aussi bas depuis huit ans 
et le salaire horaire a connu cette année sa hausse la plus 
forte depuis 2009, donnant un coup de fouet à la confiance et 
aux dépenses des consommateurs. 
    C'est ainsi que le consommateur américain devrait dépenser 
636 dollars en moyenne pour les fêtes de fin d'année, soit 3% de 
plus qu'en 2015, suivant l'analyste NPD. 
    Les ventes en lignes de Thanksgiving et du Black Friday, 
suivies par Adobe Digital Index, ont représenté 5,27 milliards 
de dollars, en hausse de 18% par rapport à l'an dernier et 
dépassant sa propre prévision qui était de 5,05 milliards. 
    Sur le seul Black Friday, les ventes en ligne ont progressé 
de 21,6% à 3,34 milliards de dollars, les achats faits à partir 
de matériels mobiles ayant représenté plus d'un milliard de 
dollars de facturations, deux montants records.  
     
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant