USA-Les ventes de GM et Fiat Chrysler inférieures aux attentes

le
0
 (Actualisé avec données de WardsAuto et d'Autodate) 
    par Bernie Woodall 
    DETROIT, 1er avril (Reuters) - General Motors  GM.N , Fiat 
Chrysler Automobiles  FCAU.N  et d'autres constructeurs présents 
sur le sol américain ont fait état vendredi de ventes de 
voitures inférieures aux attentes en mars aux Etats-Unis, sous 
le coup d'une baisse de la demande pour des berlines et une 
moindre fréquentation des concessionnaires au cours du week-end 
de Pâques. 
    Selon la cabinet Autodata, le marché américain a progressé 
de 3%, pour atteindre près de 1,6 million de véhicules, le mois 
dernier, soit 16,57 millions d'unités en rythme annualisé. 
    Les analystes et les économistes interrogés par Thomson 
Reuters avaient cependant tablé sur des ventes de voitures 
neuves en hausse de quelque 7% et un nombre d'unités en rythme 
annualisé allant de 17 à 17,5 millions. 
    Selon WardsAuto, qui fournit les statistiques utilisées par 
l'administration américaine pour ses analyses économiques, les 
ventes de voitures se sont établies en mars à 16,46 millions 
d'unités en rythme annualisé. 
    A la suite de ces données, le titre General Motors  GM.N  a 
terminé en baisse de 3,05% à Wall Street et celui de Fiat 
Chrysler  FCAU.N  en replu de 4,09%. Même l'action Ford  F.N  a 
cédé 2,96% alors que le constructeur est l'un des rares à avoir 
dépassé les attentes. 
    Selon Mark Wakefield, analyste chez AlixPartners, les ventes 
ont été freinées par le long week-end de Pâques, qui tombe 
généralement en avril. 
    Il a toutefois estimé que les ventes totales de 2016 
dépasseraient le record de 17,4 millions de voitures établi l'an 
dernier, en raison du bas niveau à la fois des taux d'intérêt et 
des prix de l'essence et de la bonne santé du marché du travail. 
    Selon Autodata, les données de mars suggèrent une 
accentuation de la tendance des automobilistes à délaisser les 
berlines au profit de véhicules tout terrain et de camionnettes. 
Le mois dernier, les ventes de berlines ont reculé de 6% tandis 
que celles des "SUV" et des "trucks" ont augmenté de 11,4%. 
     
    CHUTE DES VENTES DE VOLKSWAGEN 
    Tout comme Ford, qui a vendu plus que GM en mars, Nissan 
 7201.T  a affiché des livraisons supérieures aux estimations. 
    Les ventes automobiles sont considérées comme un indicateur 
de l'évolution du comportement des consommateurs américains. 
    General Motors a enregistré en mars une hausse de ses ventes 
aux Etats-Unis limitée à 0,9% à 252.128 unités, soit environ 
2.600 de moins que Ford. Les analystes interrogés par Reuters 
s'attendaient en moyenne à ce que GM ait vendu 260.500 voitures. 
    Les ventes de GM aux particuliers ont augmenté de 6%, le 
constructeur cherchant à limiter ses ventes aux sociétés de 
location, une activité qui pèse sur son bénéfice. 
    General Motors compte réduire de 80.000 à 90.000 unités ses 
ventes aux sociétés de location cette année aux Etats-Unis, sans 
toutefois abandonner une trop grande part de marché, a dit le 
constructeur à Reuters cette semaine. 
    Les ventes de Fiat Chrysler ont augmenté de 8% à 213.187 
véhicules, ce qui est nettement inférieur aux prévisions des 
analystes, qui variaient de 220.000 à 229.700 unités. 
    Ford a en revanche annoncé une hausse de 8% de ses ventes 
qui dépassent de peu les prévisions des analystes, en raison 
notamment d'une demande vigoureuse pour ses pick-ups et ses SUV. 
    Le prix de vente moyen des véhicules Ford a augmenté de 
1.600 dollars en mars, a dit son responsable des ventes aux 
Etats-Unis, Mark LaNeve. 
    Nissan a fait état de ventes en hausse de 13% en raison 
notamment de ses berlines, contre un consensus de +11%. Honda 
 7267.T  a vu ses livraisons progresser de 9,4% mais les 
analystes avaient tablé sur une augmentation de 17%. 
    Les ventes de Toyota  7203.T , numéro trois de l'automobile 
aux Etats-Unis, ont reculé de 2,7%, à 219.842 unités alors que 
les analystes avaient anticipé une progression de 6%. 
    Volkswagen  VOWG_p.DE  a en revanche vu ses ventes chuter de 
10,4%. Le constructeur allemand a admis en septembre avoir 
truqué ses moteurs diesel aux Etats-Unis pour tromper les 
autorités sur le niveau réel de leurs émissions polluantes. 
 
 (Bertrand Boucey et Benoît Van Overstraeten pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant