USA-Les ventes automobiles prévues en hausse de 4%-5% en novembre

le
0
 (Actualisé avec d'autres résultats, citation) 
    par Bernie Woodall 
    DERTOIT, 1er décembre (Reuters) - Les promotions faites lors 
du week-end du Black Friday auront permis aux ventes automobiles 
d'augmenter de 4% à 5% en novembre aux Etats-Unis, ce qui leur 
permettrait peut-être de dépasser cette année le record de 2015, 
estiment économistes et analystes. 
    "Tous les indicateurs montrent que l'économie américaine 
suscite un bien plus grand optimisme", dit Mustafa Mohatarem, 
chef économiste de General Motors. "L'industrie automobile 
américaine est bien placée pour réaliser des ventes à des 
niveaux record ou tout proches d'eux à l'orée de 2017". 
    Trente-cinq économistes interrogés par Reuters projettent en 
moyenne un total des ventes CVS annualisé de 17,7 millions de 
véhicules en novembre. Une autre enquête Reuters auprès de neuf 
analystes de Wall Street donne 17,8 millions. 
    Les escomptes et rabais consentis sur les nouveaux véhicules 
n'ont jamais été aussi élevés au point que certains 
investisseurs se demandent si le marché automobile conservera 
son dynamisme car ces incitations viennent en principe rogner 
les marges des constructeurs. 
    Ces derniers font valoir que les ventes de pickups et de 
SUV, dont les marges sont meilleures, dépassent largement celles 
des voitures de tourisme, permettant une hausse des prix de 
vente tout en s'attachant à adapter l'offre à la demande. 
    Deux jours ouvrés de plus en novembre font qu'il est 
relativement facile de dépasser les ventes du mois comparable de 
2015 mais pour le volume annualisé c'est une autre paire de 
manches. 
    General Motors  GM.N , le leader du marché, a fait état 
d'une hausse des ventes de 10,2% le mois dernier, par rapport à 
novembre 2015, à 252.644 véhicules. Il a précisé que le prix de 
vente moyen de ses véhicules aux Etats-Unis en novembre avait 
été de 35.800 dollars, soit 4.000 de plus que la moyenne du 
secteur. 
    Ford Motor  F.N , habituellement son concurrent direct, a 
annoncé une progression de 5%, supérieure aux attentes, à 
197.574 véhicules. 
    Face à eux, les ventes des japonais Toyota Motor  7203.T  et 
Nissan  7201.T  progressent de 4,3% et 7,5% respectivement, à 
197.645 et 115.136 véhicules. 
    Toyota a ainsi pris l'avantage sur Ford le mois dernier par 
une marge de moins de 100 véhicules. Le pourcentage réalisé par 
Toyota est à peu près conforme aux attentes, tandis que celui de 
Nissan les a dépassées.  
    Comme les analystes de Wall Street s'y attendaient, Fiat 
Chrysler Automobiles  FCHA.MI  FCAU.N  a fait piètre figure avec 
une chute des ventes de 14,3% à 160.827 véhicules. 
    A l'inverse, Volkswagen  VOWG_p.DE  a vu les siennes bondir 
de 24,2% à 29.672 véhicules.       
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant