USA-Les ventes auto en lice pour un nouveau record

le
0
 (Actualisé avec chiffre définitif de WardsAuto, réaction en 
Bourse, cours de clôture, commentaire d'analyste) 
    par Bernie Woodall 
    DETROIT, 3 mai (Reuters) - Les ventes d'automobiles en avril 
aux Etats-Unis sont bien parties pour établir un nouveau record, 
dépassant celui d'avril 2005, grâce à une demande soutenue pour 
les SUV et les pickups, permettant au secteur automobile dans 
son ensemble de prétendre dépasser son record annuel atteint 
l'an passé. 
    Selon WardsAuto, qui fournit le gouvernement américain en 
données commerciales sur le secteur automobile, les ventes 
automobiles ont atteint 1,51 million en avril, en hausse de 3,6% 
par rapport à avril 2015, à un rythme annualisé de 17,32 
millions en données ajustées des variations saisonnières. 
    Les ventes d'automobiles avaient atteint l'an passé un 
niveau record de 17,4 millions de véhicules, selon WardsAuto. 
    Malgré ces bons chiffres mensuels, les cours des 
constructeurs ont baissé à Wall Street mardi, les analystes 
ayant insisté sur le faible potentiel de croissance du secteur. 
    Ils estiment que le marché automobile américain est proche 
de son haut de cycle et que de nouvelles baisses de production, 
qui affecteront les résultats, pourraient être nécessaires pour 
éviter un gonflement des stocks dans le secteur. 
    "Nous continuons à croire que la croissance des ventes sera 
limitée cette année", écrit Joseph Spak, analystes chez RBC 
Capital dans une note à ses clients. 
    Les titres GM et Ford Motor  F.N  ont perdu respectivement 
1,57% et 1,39%, avec l'ensemble du marché, et Fiat Chrysler 
Automobiles  FCHA.MI  FCAU.N  a abandonné plus de 3%. 
    General Motors  GM.N  prévoit un rythme de vente annuel de 
17,6 millions de véhicules en avril, un peu plus que les 17,5 
millions attendus par des analystes interrogés par Reuters. 
    Les ventes de Ford Motor  F.N , Fiat Chrysler Automobiles 
 FCHA.MI  FCAU.N , Nissan Motor  7201.T  et Honda  7267.T  ont 
dépassé les attentes des analystes le mois dernier. 
    Les ventes mensuelles de GM ont elles diminué de 3,5%, plus 
que ce que les analystes anticipaient, mais le constructeur a 
dit qu'il réduisait sciemment les promotions qui grèvent les 
marges et que les ventes de pickups restaient fortes. 
    Plongé depuis septembre dans un scandale de manipulation sur 
les émissions polluantes de ses véhicules diesel, Volkswagen 
 VOWG_p.DE  a vu ses ventes aux Etats-Unis se contracter de 9,7% 
le mois dernier. 
    Les ventes de Ford ont augmenté de 4% en avril par rapport à 
avril 2015, à 231.316 véhicules, le deuxième constructeur 
automobile américain ayant inscrit des records à la fois pour 
les pickups et le SUV sur ce mois-ci. 
    Les ventes de FCA ont augmenté de 5,6% et celles de Honda et 
Nissan de, respectivement, 3,8% et de 14,4%. 
    "La préférence du consommateur pour les SUV et les pickups 
ne s'est pas démentie en avril et nous a permis de dégager nos 
plus fortes ventes pour un mois d'avril depuis 11 ans", a dit 
Reid Bigland, directeur commercial de FCA en Amérique du Nord. 
    Les véhicules de luxe ont été globalement faibles en avril, 
notamment pour les voitures. La division Lexus de Toyota Motor 
 7203.T  a vu ses ventes baisser de 26% pour les voitures telles 
que la grande berline LS, même si ses ventes de SUV Lexus ont 
augmenté de 20%. Le groupe allemand BMW  BMWG.DE  a connu un 
recul de 6,5% des ventes de voitures BMW et de 9,7% de ses SUV. 
    Les ventes d'automobiles mensuelles sont un indicateur 
avancé des dépenses de consommation et l'évolution du secteur 
automobile, qui avait touché un creux en 2009, anticipe 
généralement celle de l'économie dans son ensemble. 
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand 
Boucey) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant