USA-Les ventes au détail meilleures que prévu en janvier

le
0
    WASHINGTON, 15 février (Reuters) - Les ventes au détail aux 
Etats-Unis ont augmenté plus que prévu en janvier, grâce 
notamment à l'achat de produits électroniques, ce qui suggère 
que la demande des ménages soutiendra la croissance économique 
au premier trimestre. 
    Le départment du Commerce a fait état mercredi d'une hausse 
de 0,4% le mois dernier. Celles de décembre ont été révisées en 
hausse et s'affichent désormais en progression de 1% contre 
+0,6% annoncé initialement. 
    Par rapport à janvier 2016, la croissance des ventes au 
détail atteint 5,6%. 
    Hors automobiles, essence, matériaux de construction et 
services alimentaires, les ventes au détail ont progressé de 
0,4% en janvier après avoir été révisées à la hausse à +0,4% en 
décembre. Ce sous-ensemble est celui qui correspond le plus à la 
composante de la consommation du produit intérieur brut (PIB). 
    Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en 
moyenne une hausse de 0,1% des ventes au détail globales en 
janvier et une progression de 0,3% pour les ventes hors 
automobiles, essence, matériaux de construction et services 
alimentaires. 
    Ces chiffres solides laissent penser que la croissance 
économique s'accélèrera au premier trimestre. 
    L'économie a enregistré une croissance de 1,9% en rythme 
annuel au quatrième trimestre. 
    La consommation des ménages est soutenue par un marché de 
l'emploi tendu, qui contribue progressivement à la croissance 
des salaires. Autant d'éléments qui témoignent de la bonne santé 
de l'économie, ouvrant la voie à au moins deux hausses de taux 
d'intérêt cette année. 
    "Il ne serait pas judicieux d'attendre trop longtemps avant 
de dénouer l'accommodation", a déclaré Janet Yellen, devant la 
commission bancaire du Sénat.   
    Le mois dernier, les ventes de magasins d'électronique ont 
crû de 1,6%, leur plus forte progression depuis juin 2015, après 
un repli de 1,1% en décembre. 
    Les ventes de matériaux de construction ont enregistré une 
hausse de 0,3% et celles des magasins d'habillement de 1%. 
    Les ventes des grands magasins ont progressé de 1,2%, leur 
plus forte progression depuis décembre 2015. 
    Les ventes des distributeurs en ligne sont restées stables, 
après une hausse de 1,9% en décembre. 
    Les ventes des concessionnaires automobiles ont elles baissé 
de 1,4%, après un bond de 3,2% en décembre. 
     
    Tableau   
    Les indicateurs américains en temps réel  ECONUS  
 
 (Lucia Mutikani, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant