USA-Les stocks ont plus augmenté que prévu

le
0
    WASHINGTON, 13 mai (Reuters) - Les stocks des entreprises 
ont augmenté plus que prévu en mars aux Etats-Unis, et ceux de 
l'automobile en particulier n'avaient jamais autant gonflé 
depuis 2013, ce qui permet de penser que la croissance du 
premier trimestre pourrait être révisée à la  hausse. 
    Les stocks ont augmenté de 0,4%, leur plus forte hausse 
depuis juin 2015, après une baisse confirmée de 0,1% en février, 
a annoncé le département du Commerce vendredi. 
    Les stocks d'automobiles ont progressé de 2,3%, une hausse 
sans précédent depuis octobre 2013, après un gain de 1,6% en 
février. Le rapport des stocks aux ventes d'automobiles a 
atteint 2,30 en mars, au plus haut depuis avril 2009. 
    Les stocks de la distribution, hors automobile, qui entrent 
dans le calcul du PIB, ont augmenté de 0,4% en mars, après une 
hausse de 0,2% le mois précédent. 
    Washington a annoncé en avril que les stocks avaient 
retranché 0,3 point à la croissance du PIB au premier trimestre, 
laquelle était ressortie au rythme annualisé de 0,5% en première 
estimation, après 1,4% au dernier trimestre 2015. 
    La nouvelle estimation sera publiée ce mois-ci et on pense 
qu'elle pourrait être relevée à 0,9% au vu des dernières données 
sur les ventes au détail, les dépenses de construction et les 
commandes à l'industrie. 
    Les entreprises ont accumulé des stocks à un niveau sans 
précédent au premier semestre 2015, à un rythme supérieur à 
celui de la demande. Ce rythme s'est par la suite ralenti mais 
les stocks sont restés élevés au second semestre 2015 et au 
premier trimestre 2016. 
    Les ventes des entreprises ont augmenté de 0,3% en mars, 
pourcentage le plus élevé en neuf mois, après une baisse de 0,3% 
en février. A ce rythme, il faudrait 14,1 mois pour épuiser les 
stocks, comme en février. 
    Ce ratio élevé permet de supposer que les entreprises 
continueront de réduire leurs stocks durant tout le premier 
semestre, ce qui risque de peser sur l'industrie manufacturière 
et sur la croissance. 
     
    Tableau:   
    Les indicateurs américains en temps réel    
     
     
 
 (Lucia Mutikani, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant