USA-Les Oscars recrutent 700 membres pour plus de diversité

le
0
    par Piya Sinha-Roy 
    LOS ANGELES, 30 juin (Reuters) - Face aux accusations de 
racisme dont ont fait l'objet les Oscars, les organisateurs de 
la cérémonie qui décerne chaque année les récompenses du cinéma 
américain ont décidé d'inviter au jury des Academy Awards 700 
nouveaux membres, avec un accent sur les talents féminins ou 
issus de minorités ethniques. 
    L'acteur britannique Idris Elba, l'actrice américaine 
America Ferrera, l'acteur américain d'origine guatémaltèque 
Oscar Isaac, l'acteur britannico-nigérian John Boyega, l'actrice 
américaine d'origine cubaine Eva Mendes et la dernière lauréate 
de l'Oscar de la meilleure actrice Brie Larson font partie des 
683 nouveaux membres potentiels. 
    Sur ces nouvelles recrues âgées de 24 à 91 ans, près de la 
moitié sont des femmes (46%) et 41% appartiennent à une minorité 
ethnique, a dit l'organisation, dont les membres comptent des 
réalisateurs, des producteurs, des caméramen et des 
compositeurs. 
    "Cette promotion poursuit notre engagement de long terme 
d'accueillir des talents extraordinaires qui reflètent ceux qui 
travaillent dans le cinéma aujourd'hui", a dit la présidente de 
l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences, Cheryl Boone 
Isaacs. 
    "Nous encourageons toute la communauté créative à ouvrir ses 
portes plus grand, et à créer des opportunités pour tous ceux 
qui veulent travailler dans cette incroyable industrie chargée 
d'histoire", a-t-elle ajouté dans un communiqué. 
    En majorité blanche, masculine et âgée, la composition 
démographique de l'Académie est depuis longtemps décriée, jugée 
comme une barrière à plus d'égalité raciale et de genre aux 
Oscars. 
    Lors de la 88e édition des Oscars à Hollywood en février, la 
sélection était exclusivement composée de 20 personnes blanches, 
et ce pour la deuxième année de suite, suscitant une vague de 
critiques sous le hashtag Twitter #OscarsSoWhite.  
    Le comédien noir américain Chris Rock avait donné le ton de 
la cérémonie en rappelant que les Afro-Américains ont longtemps 
été les grands absents de la sélection mais qu'ils avaient 
d'autres préoccupations à une époque où "leurs grand-mères 
étaient pendues aux arbres". Le réalisateur Spike Lee et 
l'actrice Jada Pinkett Smith avaient boycotté la cérémonie. 
  
    L'organisation a répondu aux critiques en annonçant un 
programme de discrimination positive, avec lequel elle promet de 
doubler le nombre de membres féminins et de minorités d'ici 
2020. 
    Les femmes devraient désormais représenter 27% des membres, 
contre 25% l'année dernière, a dit l'organisation. Les personnes 
de couleur composeront elles 11% des votants, contre 8% en 2015. 
Si les 683 invités acceptent leur nouveau rôle, l'Académie 
comptera 7.789 membres. 
    Dans un geste qui diminue l'influence de l'establishment âgé 
des Oscars, l'organisation a parallèlement enlevé à certains de 
ses membres âgés leurs privilèges de vote. Il faudra désormais 
prouver une activité dans l'industrie du film pendant trois 
mandats de dix ans, ou avoir été sélectionné, ou avoir gagné un 
Oscar pour être membre à vie de l'Académie. 
 
 (Julie Carriat pour le service français, édité par Henri-Pierre 
André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant