USA-Les candidats républicains pour renforcer la lutte contre l'EI

le
0

WASHINGTON, 16 novembre (Reuters) - Jeb Bush et plusieurs autres candidats à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle américaine de novembre 2016 ont réclamé lundi une intensification de l'engagement militaire américain contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak. Ils se gardent toutefois de prôner le déploiement d'importantes forces de combat américaines au sol pour affronter les islamistes. S'exprimant sur plusieurs chaînes de télévision, Jeb Bush a évoqué les fusillades et les attentats à la bombe revendiqués par l'EI qui ont fait 129 morts vendredi soir à Paris et près du Stade de France, au nord de la capitale française. Il a notamment estimé que le soutien américain aux forces irakiennes devait être renforcé, de même que la formation des combattants kurdes et des miliciens sunnites hostiles aux djihadistes. "On ne peut pas faire cela tout seul (...) mais nous pouvons avoir un rôle de direction", a-t-il dit. Le président Barack Obama a de nouveau exclu lundi l'envoi de troupes au sol pour combattre directement l'EI en Irak et en Syrie et a indiqué que les Etats-Unis s'en tiendraient à leur stratégie actuelle. ID:nL8N13B3YX Donald Trump, également candidat à l'investiture républicaine pour 2016, a souhaité que les forces américaines s'en prennent en priorité aux sources de financement des djihadistes, notamment ses ressources pétrolières. Sur MSNBC, il s'est prononcé en faveur de l'envoi de 10.000 soldats américains dans la région, mais sans préciser quel pourrait être leur rôle. Autre personnalité républicaine engagée dans la course à la Maison blanche, le sénateur Lindsey Graham a invité Barack Obama à coordonner les efforts militaires américains avec la France et les autres pays alliés. Il a souhaité la création d'une force terrestre entre les Etats-Unis, la France "et tout autre pays de l'Otan" qui voudrait s'y associer, afin d'appuyer la campagne aérienne contre l'EI. "Si on se contente de lancer quelques bombes sur ces gars-là, on ne fait que les renforcer", a-t-il dit. (Susan Heavey avec Lisa Lambert; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant