USA-Les Black Panthers à Cleveland avant la Convention républicaine

le
0
    par Ned Parker 
    13 juillet (Reuters) - Le New Black Panther Party, un 
mouvement nationaliste noir, a annoncé qu'il préparait une 
"Convention nationale des Opprimés" qui se tiendra cette semaine 
à Cleveland, dans l'Ohio, avant la Convention nationale 
républicaine organisée dans la ville à partir de lundi prochain. 
    Le président de l'organisation, Hashim Nzinga, a dit à 
Reuters attendre "plusieurs centaines" de membres pour ce 
rassemblement qui doit se tenir de jeudi à dimanche, avant le 
début de la Convention du Parti républicain qui doit désigner 
officiellement Donald Trump comme candidat à la présidentielle. 
    Les participants envisagent de venir armés pour se défendre, 
a déclaré le président du New Black Panther, Hashim Nzinga. 
    "Si c'est un Etat où l'on peut ouvertement porter des armes, 
nous exercerons notre droit en vertu du deuxième amendement, car 
il y a d'autres groupes qui menacent d'être là et qui menacent 
de nous faire du mal", a précisé Nzinga joint par téléphone. 
    Des responsables de l'Ohio ont dit qu'en vertu des lois de 
l'Etat, il serait légal pour les manifestants de porter des 
armes lors de manifestations en dehors de la Convention. 
    Après la mort la semaine dernière de cinq policiers, tués 
par un ancien réserviste de l'armée qui disait vouloir "tuer des 
blancs" à Dallas, au Texas, les forces de l'ordre ont déploré la 
confusion créée par les manifestants qui portaient une arme en 
bandoulière.   
    Le président du New Black Panther Party a ajouté qu'il 
condamnait l'attaque de Dallas. 
    Il rapporte en outre que son mouvement a vu ses rangs 
grossir depuis la vague de tension raciales provoquée par la 
série de décès de jeunes hommes noirs tués par la police ces 
deux dernières années. 
    L'association de surveillance des groupes extrémistes 
Southern Poverty Law Center estime que le nombre de structures 
de militants nationalistes noirs est passé de 113 en 2014 à 180 
en 2015. 
    "Les gens m'appellent et me disent 'c'est la première fois 
de ma vie que je manifeste et j'adore ça'", ajoute Nzinga. "Ils 
veulent faire partie de quelque chose. Ils ont essayé de faire 
partie du système et le système les a laissé tomber; alors il 
veulent faire partie de la rébellion." 
    Le New Black Panther Party a été créé en 1989 et tient un 
discours plus radical que le Black Panther Party d'origine, 
fondé dans les années 1960. Des membres du groupe d'origine ont 
dénoncé le nouveau mouvement comme un parti raciste. 
    Le Southern Poverty Law Center le qualifie de "raciste et 
antisémite" et précise que ses dirigeants ont "encouragé la 
violence contre les Blancs, les Juifs et les agents des forces 
de l'ordre". 
 
 (Julie Carriat pour le service français, édité par Danielle 
Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant