USA-Légère baisse des ventes en magasins pour Thanksgiving

le
0
    CHICAGO, 29 novembre (Reuters) - Les ventes en magasins ont 
légèrement diminué aux Etats-Unis pendant le jeudi de 
Thanksgiving et le "Black Friday" qui a suivi, mais elles 
restent considérées comme solides compte tenu de l'étalement 
dans le temps des promotions et de la transition de nombreux 
acheteurs vers internet. 
    Les ventes en ligne, elles, ont connu une croissance à deux 
chiffres, selon des données publiées samedi soir. 
    La firme de recherche spécialisée RetailNext estime que les 
ventes totales ont diminué de 1,5% sur ces deux jours, avec un 
trafic clients stable mais un panier moyen qui a baissé de 1,4% 
en moyenne. 
    ShopperTrak évalue pour sa part les ventes au détail à 12,1 
milliards de dollars (11,4 milliards d'euros) sur les deux 
journées de jeudi et vendredi, soit un chiffre en baisse là 
aussi, sans plus de précision du fait d'un changement de méthode 
de calcul. L'an dernier, la firme avait fait état de ventes de 
12,29 milliards de dollars pour la même période. 
    ShopperTrak, qui publiera ses chiffres définitifs mardi, a 
maintenu sa prévision d'une hausse de 2,4% des ventes sur les 
deux mois de novembre et décembre. 
    Ces données confirment la perte d'influence de "Black 
Friday", qui il y a quelques années encore donnait le coup 
d'envoi de la période des achats de Noël. A présent, bon nombre 
de distributeurs lancent leurs promotions plus tôt et certains 
ouvrent leurs portes le jour de Thanksgiving. 
    RetailNext comme ShopperTrak ont noté que même en baisse les 
ventes restaient solides compte tenu de la concurrence accrue du 
commerce en ligne. 
    L'an dernier les ventes de Thanksgiving et de Black Friday 
avaient déçu, contraignant de nombreux détaillants à multiplier 
les promotions -- ce qui avait conduit à une ruée de dernière 
minute dans les magasins. 
     
    HAUSSE DE 18% POUR LES VENTES EN LIGNE 
    "Cela reste une bonne performance pour le week-end compte 
tenu de la croissance des ventes en ligne", a déclaré Bill 
Martin, fondateur de ShopperTrak. 
    Selon la firme, les ventes ont totalisé 1,8 milliard de 
dollars le jeudi de Thanksgiving et 10,4 milliards le lendemain. 
Le Black Friday a davantage souffert de promotions anticipées en 
novembre que de l'ouverture de magasins le jour de Thanksgiving, 
a ajouté Bill Martin. 
    Le trafic est resté stable le jour de Thanksgiving et a 
diminué de 1,8% le lendemain, à comparer à des reculs de 14% 
l'an dernier, a noté de son côté RetailNext. 
    "Les chiffres sont en baisse mais la tendance est meilleure 
par rapport à ce qu'on a pu voir dans les magasins physiques 
cette année et notamment cet été et en octobre, qui ont été des 
périodes très difficiles", a relevé Shelley Kohan, une des 
responsables de RetailNext. 
    De manière générale, l'électronique et le jouet se sont bien 
comportés alors que les ventes de vêtements ont été à la peine, 
a-t-elle ajouté. 
    D'autres données confirment l'essor du e-commerce. Selon 
l'Adobe Digital Index, les ventes en ligne de jeudi et vendredi 
ont atteint 4,47 milliards de dollars, une hausse de 18% par 
rapport à l'an dernier et un chiffre supérieur à sa prévision de 
4,35 milliards. L'indice d'Adobe est calculé à partir de 80% des 
transactions en ligne des 100 plus grands distributeurs 
américains. 
    Les distributeurs "brique et mortier" ayant des opérations 
en ligne ont offert des promotions plus intéressantes et obtenu 
plus de ventes que les sites d'e-commerce spécialisés, a 
souligné Tamara Gaffney, analyste chez Adobe Digital Index. 
 
 (Nandita Bose, Véronique Tison pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant