USA-Le Sénat vote la nomination de Lynch comme Attorney General

le
0

(Actualisé avec déclaration d'Obama, précisions, contexte) WASHINGTON, 23 avril (Reuters) - Le Sénat américain a approuvé jeudi la nomination de Loretta Lynch au poste d'Attorney General, l'équivalent du ministre de la Justice, un poste qui sera donc occupé pour la première fois par une femme afro-américaine. Sa "confirmation" met fin à cinq mois de blocage à la chambre haute du Congrès. Elle aura ainsi attendu un vote favorable plus longtemps que ses sept derniers prédécesseurs réunis. Elle l'a finalement obtenu par 56 voix contre 43. Dix élus républicains ont voté pour elle, dont le chef de file de la majorité sénatoriale, Mitch McConnell. Une partie des sénateurs républicains avaient désapprouvé le soutien apporté par Loretta Lynch en novembre à un décret présidentiel signé par Barack Obama qui a eu pour effet d'éviter une reconduite à la frontière à plusieurs millions d'immigrés en situation irrégulière. Loretta Lynch entrera en fonctions dès lundi en remplacement d'Eric Holder, démissionnaire. Barack Obama a déclaré que le pays irait "beaucoup mieux" maintenant que Loretta Lynch avait obtenu l'aval du Sénat. Comme Attorney General, Loretta Lynch, 55 ans, sera confrontée entre autres à la multiplication des dossiers impliquant des policiers soupçonnés de violence à l'encontre d'afro-américains. Dans le dernier en date, le ministère de la Justice a annoncé jeudi qu'il allait envisager des accusations de violation des droits civiques dans le cas de la mort dimanche à Baltimore d'un homme blessé à la colonne vertébrale alors qu'il était en garde à vue. La nouvelle Attorney General devra aussi piloter plusieurs dossier de fraude financière incluant des accusations contre certaines des plus grandes banques du monde, pour complicité d'évasion fiscale notamment. Lors d'une audience au Sénat fin janvier, elle a déclaré que ses priorités seraient la lutte contre les menaces terroristes et la cybercriminalité et l'amélioration des relations entre la justice et les minorités. (Lindsay Dunsmuir et Richard Cowan, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant