USA-Le Sénat saisi de quatre mesures sur le contrôle des armes

le
0
    WASHINGTON, 20 juin (Reuters) - Le Sénat américain doit se 
prononcer lundi sur quatre propositions visant à renforcer le 
contrôle des ventes d'armes à feu aux Etats-Unis, une semaine 
après le massacre qui a coûté la vie à 49 personnes dans une 
discothèque gay d'Orlando en Floride. 
    Cette tuerie, la plus meurtrière du genre dans l'histoire 
américaine, a contraint les parlementaires du Congrès à prendre 
des initiatives mais il est quasiment acquis qu'aucune des 
propositions ne réussira à obtenir la majorité qualifiée de 60 
des 100 sénateurs requise pour être adoptée. 
    Les élus républicains et démocrates ne sont pas parvenus à 
trouver un compromis sur cette question extrêmement sensible 
dans une partie de l'opinion américaine.  
    Déjà, après le massacre de 20 enfants et six adultes dans 
une école élémentaire de Newton dans le Connecticut en 2012, 
l'administration Obama avait tenté de durcir l'accès aux armes à 
feu mais le Congrès, majoritairement républicain, avait rejeté 
la mesure. 
    Les quatre propositions soumises au Congrès, présentées sous 
forme d'amendements à un projet de dépenses du ministère de la 
Justice, visent à renforcer les contrôles sur la situation 
individuelle des acquéreurs d'armes à feu. 
    "Je reconnais qu'il sera difficile de rassembler 60 voix en 
faveur des contrôles d'antécédents mais nous espérons que les 
républicains soutiendront le projet de loi pour empêcher les 
terroristes d'acquérir des armes", a déclaré Chris Murphy, 
sénateur démocrate du Connecticut, dans l'émission "This Week" 
dimanche sur la chaîne ABC. 
    Murphy a été l'un des élus démocrates les plus engagés lors 
de la quinzaine d'heures de débats consacrées à cette question 
la semaine passée au Sénat. 
    Un sondage Reuters/Ipsos conduit la semaine dernière montre 
que 71% des Américains sont favorables à une adaptation, au 
moins modeste, de la législation sur les armes et à des 
restrictions limitées sur leur vente, alors qu'ils étaient 60% 
fin 2013 et fin 2014.  
    Le Congrès n'a pas adopté de mesures restrictives dans ce 
domaine depuis une loi de 2007 qui incluait les personnes 
souffrant de déficiences mentales et les condamnés à des peines 
de prison dans la base de données gouvernementales permettant 
des contrôles automatiques des acquéreurs d'armes à feu. 
    On compte environ 310 millions d'armes aux Etats-Unis, soit 
environ une par habitant. 
 
 (David Lawder; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant