USA-Le département de la Défense promet un plan pour battre l'EI

le
0
    WASHINGTON, 12 février (Reuters) - Le département de la 
Défense américain présentera bientôt un plan au Congrès 
détaillant comment vaincre l'Etat islamique (EI), a dit jeudi un 
responsable de la défense, quatre jours avant une date butoir. 
    Le National Defense Authorization Act (NDAA), la loi, signée 
en novembre par le président Barack Obama, qui fixe le budget et 
les dépenses du département de la Défense, exige de 
l'administration qu'elle soumette d'ici le 15 février au Congrès 
sa stratégie concernant l'Etat islamique. 
    Des élus républicains ont dit jeudi n'avoir aucune 
indication suggérant que la présentation de ce document était 
imminente malgré l'approche de la date butoir. 
    "(...) Nous travaillons activement avec plusieurs bureaux 
(...) pour nous conformer à cette exigence légale incluse dans 
le NDAA et nous prévoyons de soumettre un document complet au 
Congrès à court terme", a dit, sous couvert d'anonymat, le 
responsable du département de la Défense. 
    Paul Ryan, le chef de file des républicains à la Chambre des 
représentants, a, dans un communiqué publié plus tôt jeudi, 
exhorté Barack Obama de présenter d'ici lundi une "vraie 
stratégie globale" sur la manière de défaire l'Etat islamique. 
    Les Etats-Unis ont demandé jeudi à leurs alliés de la 
coalition internationale qui bombarde l'Etat islamique 
d'intensifier et accélérer la lutte contre l'organisation 
djihadiste, quelle que soit l'issue des efforts diplomatiques 
pour mettre fin à la guerre en Syrie.  ID:nL8N15Q56X  
    Les grandes puissances internationales sont parvenues 
vendredi à un accord portant sur un plan visant à sortir de 
l'impasse en Syrie, via l'introduction graduelle d'une cessation 
des hostilités et le rapide acheminement d'une aide humanitaire 
aux personnes prises au piège par le conflit.  ID:nL8N15R03V  
    Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a souligné que la 
cessation des hostilités ne s'appliquait ni à l'Etat islamique 
ni à d'autres groupes militants combattant en Syrie. 
    Les républicains ne cessent de critiquer l'administration 
Obama pour son incapacité à vaincre l'Etat islamique, qui a 
conquis de vastes territoires en Syrie et en Irak. 
 
 (Patricia Zengerle et Yeganeh Torbati, Benoît Van Overstraeten 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant