USA-Le coût de travail au 2e trimestre revu en forte hausse

le
0
    WASHINGTON, 1er septembre (Reuters) - Les coûts salariaux 
ont progressé nettement plus vite que prévu initialement aux 
Etats-Unis au deuxième trimestre, alors que la productivité 
non-agricole a diminué, ce qui pourrait peser sur les bénéfices 
des entreprises et sur leurs investissements. 
    Le département du Travail a fait état de coûts salariaux 
unitaires, soit le coût du travail par unité de production, en 
hausse de 4,3% en rythme annualisé au deuxième trimestre, au 
lieu d'une augmentation de 2,0% annoncée le mois dernier. Les 
économistes interrogés par Reuters s'attendaient à ce que le 
rythme de hausse du coût du travail soit relevé à 2,1%.  
    La rémunération horaire a augmenté de 3,7% en rythme 
annualisé, contre +1,5% en première estimation. La conjonction  
d'une hausse des salaires et d'une baisse de la productivité 
pourrait également renforcer les pressions inflationnistes.     
    La productivité, qui mesure la production horaire par 
employé, a reculé de 0,6% en rythme annualisé contre -0,5% 
estimé le mois dernier. Il s'agit de sa troisième baisse 
trimestrielle consécutive. La productivité avait également 
diminué de 0,6% au premier trimestre. 
    Par rapport au deuxième trimestre de l'an dernier, elle est 
en recul de 0,4% sur avril-juin, comme estimé le mois dernier, 
soit sa baisse la plus forte depuis trois ans.     
    Au premier trimestre, le nombre d'heures travaillées a 
augmenté de 1,5%, un chiffre conforme à l'estimation initiale. 
    Tableau   
    Les indicateurs américains en temps réel  ECONUS  
 
 (Lucia Mutikani; Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Bertrand Boucey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant