USA-La mobilisation contre les violences policières s'essouffle

le
0

par Robert MacMillan et Andrew Chung NEW YORK, 6 décembre (Reuters) - Les manifestations contre les violences policières qui durent depuis quatre jours aux Etats-Unis ont été moins suivies samedi à New York, où une cérémonie a été célébrée à la mémoire d'Akai Gurley, un noir de 28 ans tué le 20 novembre par un policier blanc. La mobilisation a débuté mercredi après le non-lieu prononcé dans l'affaire Eric Garner, un père de famille noir tué cet été dans les mêmes circonstances à Staten Island. Comme à Ferguson, dans le Missouri, où un grand jury a estimé le 24 novembre qu'il n'y avait lieu de poursuivre le policier blanc Darren Wilson pour la mort le 9 août de Michael Brown, un adolescent noir, les jurés de Staten Island ont disculpé mercredi l'agent Daniel Pantaleo pour la mort d'Eric Garner. Le parquet de Brooklyn a annoncé vendredi qu'un grand jury aurait également à se prononcer sur l'affaire Gurley. Le policier impliqué assure que les coups de feu qui lui ont coûté la vie sont partis accidentellement. La cérémonie à la mémoire d'Akai Gurley, qui était père d'une fillette de deux ans, a été célébrée dans une église baptiste de Brooklyn. Une veillée et une brève marche ont ensuite réuni 75 personnes. Globalement, la mobilisation à New York a été encore plus réduite que la veille, peut-être en raison de la pluie. Vendredi, la police avait procédé à une vingtaine d'arrestations, soit dix fois moins que jeudi soir. "Ce doit être la météo. Elle ne leur facilite pas les choses", a déclaré un policier interrogé à Times Square, où 200 manifestants ont selon lui défilé dans l'après-midi. Une douzaine de personnes se sont par ailleurs allongées pour un "die in" dans le hall de la gare de Grand Central. Les manifestants comme les forces de l'ordre ont fait preuve de retenue et aucun indicent n'a été signalé. De nouveaux rassemblements son prévus dimanche à New York, à Chicago, à Philadelphie, à Miami et à Minneapolis, notamment. (avec Frank McGurty, Ellen Wulfhorst et Robert McMillan; Jean-Philippe Lefief et Mathilde Gardin pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant