USA-La justice valide le "biosimilaire" du Neupogen d'Amgen

le
0

NEW YORK, 19 mars (Reuters) - Amgen AMGN.O n'a pas obtenu jeudi de la justice américaine l'interdiction de la vente d'une version générique et "biosimilaire" de son Neupogen, un médicament qui permet de prévenir l'apparition d'infections chez des malades du cancer. Le Zarxio de Novartis NOVN.VX , récemment autorisé aux Etats-Unis, contient le même principe actif que le Neupogen et, s'il est effectivement commercialisé, sera le premier biosimilaire vendu dans le pays. Amgen, qui réalise des ventes annuelles de 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) avec le Neupogen, a annoncé son intention de faire appel de la décision rendue par le juge Richard Seeborg au tribunal fédéral de San Francisco. Novartis avait accepté d'attendre la décision du tribunal, ou au plus tard le 10 avril, avant de commercialiser le produit développé par sa filiale Sandoz. On ignore dans quel délai la demande d'Amgen sera traitée en appel. Parce qu'ils sont réalisés à partir de cellules vivantes, les biosimilaires ne sont pas considérés comme des copies exactes de produits existants. Les assureurs aux Etats-Unis espèrent que ces produits, vendus depuis 2006 en Europe, seront 40 ou 50% moins chers que ceux auxquels ils peuvent se substituer. Novartis n'a pas encore fourni d'estimation de prix pour le Zarxio, qui a obtenu en mars le feu vert de la FDA (Food and Drug Administration) pour les cinq mêmes indications que le Neupogen. ID:nL5N0W82ZD (Ransdell Pierson, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant