USA-La Justice autorise Charter à racheter TWC

le , mis à jour à 23:58
0
 (Actualisé avec des précisions, contexte, citations) 
    par Diane Bartz, Malathi Nayak et David Shepardson 
    WASHINGTON, 25 avril (Reuters) - Le département de la 
Justice a annoncé lundi qu'il autorisait Charter Communications 
 CHTR.O  à racheter Time Warner Cable  TWC.N , ainsi que Bright 
House Networks, opération qui aboutira à créer le deuxième 
fournisseur internet haut débit et le troisième acteur du marché 
de la vidéo des Etats-Unis. 
    Cette autorisation est assortie de conditions destinées à 
protéger la concurrence en un moment où le secteur de la 
télévision payante stagne, alors même qu'ont surgi de nouveaux 
concurrents comme Netflix  NFLX.O  et Hulu. 
    La transaction est encore en attente de l'autorisation de la 
Commission fédérale des communications (FCC).  
    Le président de la FCC Tom Wheeler a annoncé qu'il avait 
sollicité l'autorisation de la fusion auprès d'une commission de 
cinq membres, avec des conditions "qui profiteront directement 
au consommateur en apportant et en protégeant la concurrence sur 
le marché de la vidéo et en accélérant le déploiement du haut 
débit". 
    On ne sait pas encore quand la FCC rendra sa décision.  
    Les actionnaires des deux sociétés ayant avalisé la fusion 
en une nouvelle entité baptisée New Charter, il ne manque plus à 
Charter que le feu vert de l'Etat de Californie. 
    Charter, troisième câblo-opérateur américain, a valorisé la 
transaction à 56,7 milliards de dollars (50,3 milliards d'euros) 
pour Time Warner Cable, le numéro deux du secteur, et à 10,4 
milliards (9,2 milliards d'euros) pour Bright House Networks, le 
numéro 6. 
    Il s'est dit satisfait des décisions de la justice et de la 
FCC. "Nous sommes persuadés que New Charter sera un compétiteur 
de premier plan dans les marchés du haut débit et de la vidéo", 
a dit le groupe appuyé par Liberty Media  LMCA.O , dans un 
communiqué.     
    L'opération avait été annoncée en 2015, après que Comcast 
 CMCSA.O , le leader du secteur, eut retiré son offre de 45,2 
milliards de dollars sur TWC, en avril de la même année, en 
raison de l'opposition des autorités de tutelle.      
   
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant